Accéder au contenu principal

Opérations

Un début d’année de bon augure pour les groupes hôteliers

Le premier trimestre 2022 apporte sa moisson de bonnes nouvelles avec des résultats en nette progression et des perspectives qui redonnent le sourire.

« Les performances de Accor au premier trimestre 2022 confirment la nette reprise de l’activité dans toutes les régions et la dynamique retrouvée du tourisme, de la restauration et des loisirs. Elles sont notamment portées par la dynamique de nos marchés en Europe, au Moyen Orient et aux Amériques ainsi que la forte demande pour nos hôtels Luxe et Lifestyle, et les voyages domestiques. Ces tendances de fond combinées à la réouverture quasi complète des frontières nous permettent d’être confiants dans la poursuite de l’amélioration de nos performances, mois après mois, avec des prix déjà supérieurs à 2019. Nos marques sont attractives, idéalement positionnées et l’écosystème d’hospitalité augmentée que nous avons bâti depuis plusieurs années séduit toujours plus de clients et de propriétaires. Sur les prochains mois, nous allons continuer à concentrer nos efforts à accélérer le développement de notre réseau, faire rayonner nos marques et attirer et fidéliser toujours plus de clients. »  Souligne Sébastien Bazin, PDG d’Accor dans le cadre de la communication des résultats du groupe.

Le numéro 1 européen enregistre une hausse de chiffre d’affaires de +85% par rapport au premier trimestre 2021 et rattrape progressivement les indicateurs « à la normale » avec une perte de CA de -23% par rapport à l’année de référence 2019. Dans le détail, c’est l’activité HotelServices qui est la plus contributrice avec + 105 % de chiffre d’affaires, l’activité redevance Mangement et Franchise ainsi que Services aux propriétaires ont généré un chiffre d’affaires de 507 millions d’euros pour les trois premiers mois de l’année 2022. Au sien de cette branche, l’activité Management et Franchise dégage un CA de 158 millions d’euros (+106% vs 2021 et -33% vs 2019).

« De manière générale, la dégradation plus importante du chiffre d’affaires M&F par rapport au RevPAR (en baisse de -25% par rapport au premier trimestre 2019) s’explique par la baisse plus importante des redevances adossées à la marge opérationnelle (ou « incentive fees ») des hôtels au sein des contrats de management. » Précise le communiqué.

Détail par région :

Chiffre d'affaires Accor

Le groupe affiche son optimisme quant à la généralisation de la progression d’activité grâce à un contexte international qui se normalise et permet d’afficher des prix moyens en hausse combinés à des progressions fortes quant aux réservations.

Plusieurs administrateurs seront proposés lors de l’assemblée générale des actionnaires Accor le 20 mai prochain.

Hélène Auriol Potier dont l’expertise dans les technologies numériques est soulignée, Asma Abdulrahman Al-Khulaifi pour succéder à Aziz Aluthman Fakhroo et Ugo Arzani pour succéder à Nawaf Bin Jassim Bin Jabor Al-Thani ces deux derniers en tant que représentants de la Qatar Investment Authority pour reprendre les sièges laissés vacants par les fins de mandats des deux précédents représentants.

Les mandats de Qionger Jiang – fondatrice de la marque de luxe chinoise Shang Xia – d’Isabelle Simon, Nicolas Sarkozy et Sarmad Zok seront également proposés au renouvellement.

Pour Ascott Résidence Trust le logement et les résidences étudiantes n’ont pas été affectés par les vagues de pandémie de Covid 19. Le portefeuille du groupe sur ces deux activités voit son chiffre d’affaires progresser encore de +12% par rapport au premier trimestre 2021. Le groupe annonce ainsi vouloir renforcer son portefeuille long stay.

La marque du groupe CapitaLand annonce une croissance de Revenu Par Unité de + 22% par rapport à 2021.

Chez l’américain Wyndham Hotel & Resorts le RevPAR du premier trimestre 2022 a progressé de +39% par rapport au premier trimestre 2021. Son PDG Geoffrey A. Ballotti souligne la conjonction de facteurs qui pousse le groupe à l’optimisme.  " La forte demande en matière de loisirs et de voyages d'affaires quotidiens a fait grimper le RevPAR de 4 % par rapport aux niveaux de 2019 au plan national. Nous avons continué à simplifier nos opérations en nous retirant de notre activité de gestion de select-services et en vendant l'un de nos deux actifs en propriété.  Notre pipeline de développement a augmenté de 9 % pour atteindre un record de 204 000 chambres, y compris les 50 premières transactions pour notre nouveau produit longstay, et nos ouvertures de chambres ont augmenté de 50 % de plus que l'année dernière, ce qui nous place solidement sur la voie de notre objectif de croissance nette des chambres pour l'année entière. "

Wyndham hotels & resorts

L’entreprise annonce un revenu net de 106 millions de dollars pour ce premier trimestre également porté par la vente du Wyndham Grand Bonnet Creek Resort.

Chez l’investisseur Covivio, les résultats sont également dans le vert avec +51% de revenu sur les actifs hôteliers par rapport à la même période en 2021 à périmètre constant. Autre indicateur de la reprise d’activité partagé dans le communiqué, une augmentation de +160% des loyers variables pour les établissements hôteliers situés en France.

Les quatre acteurs partagent tous un constat de reprise et tablent sur de bons chiffres pour l’année 2022. Une tendance confirmée par les performances hôtelière européennes décryptées sur la base des données MKG_Destination.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?