Accéder au contenu principal

Opérations

Pierre & Vacances – Center Parcs débute l’année 2022 sur une note positive

Alors que Pierre & Vacances – Center Parcs fait face à certaines difficultés financières depuis une dizaine d’années et a subi de plein fouet l’impact de la crise sanitaire, les chiffres du premier semestre de l’exercice 2021/2022 démontrent la résilience dont a su faire preuve le Groupe et annoncent un avenir optimiste.

Pour en savoir plus sur la transformation du Groupe, rendez-vous le 22 juin 2022 au Hospitality Operator Forum où Franck Gervais interviendra.

2021 et 2022 ont été riches en événements pour le Groupe Pierre & Vacances – Center Parcs avec notamment le lancement du processus d’endossement qui s’est conclu par la signature d’un accord avec Alcentra, Fidera, Atream et les principaux créanciers le jeudi 10 mars 2022.

Si cette signature permet au Groupe de préserver son intégrité ainsi que de parvenir à une structure financière équilibrée, elle permet également de poser des bases solides pour la mise en œuvre de la nouvelle stratégie « RéInvention 2025 » en réduisant l’endettement et en sécurisant les liquidités nécessaires.

Grâce à une bonne saison estivale, le Groupe enregistre une croissance de son chiffre d’affaires de l’ordre de 113% au premier trimestre de l’exercice 2021/2022 au regard de la même période en 2020/2021. Et cette dynamique de croissance se poursuit au 2ème trimestre avec une hausse de 177% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires de Pierre & Vacances – Center Parcs s’élève ainsi à 715,4 millions d’euros sur le 1er semestre, en croissance de 141% par rapport à 2020/2021. Ces bons résultats résultent notamment du chiffre d’affaires hébergement qui s’établit à 457 millions d’euros sur ce premier semestre, soit plus de 3,5 fois celui enregistré au 1er semestre de l’exercice précédent. Fait encore plus notable, le Groupe enregistre un chiffre d’affaires hébergement supérieur de 7,5% à celui d’avant-crise.

Une croissance portée en partie par le chiffre d’affaires de Center Parcs qui est en hausse de 22,4% sur le semestre, résultant de la montée en gamme des Domaines rénovés qui a ainsi permis d’augmenter le prix moyen de vente. Si le chiffre d’affaires de Pierre & Vacances est en léger retrait de 3,4%, l’activité des résidences en France est tout de même en légère progression grâce notamment aux bonnes performances de la destination montagne au 2ème trimestre. Quant à Adagio, le chiffre d’affaires est en hausse de 180% par rapport au 1er semestre 2020/2021 mais encore en retrait de 20,4% par rapport au 1er semestre 2018/2019. Un recul lié au déficit de clientèles internationales et business.

Au 1er semestre de l’exercice, le chiffre d’affaires des autres activités touristiques s’élève à 131,0 millions d’euros, en croissance de 240% par rapport au 1er semestre de l’exercice précédent et de 10,6% par rapport à la même période en 2018/2019. Un chiffre boosté par les performances de maeva.com dont le chiffre d’affaires a plus que doublé par rapport au 1er semestre 2018/2019 ainsi que la hausse du chiffre d’affaires des activités sur sites dans les Domaines Center Parcs.

La saisonnalité des activités du Groupe ainsi que l’impact de la crise sanitaire sont la raison pour laquelle Pierre & Vacances – Center Parcs enregistre des performances déficitaires sur le 1er semestre de l’exercice 2021/2022. Toutefois on observe une nette amélioration avec l’EBITDA qui s’établit à -8,8 millions d’euros contre -286,1 millions d’euros au 1er semestre 2020/2021. La perte nette du Groupe s’établit à -92,4 millions d’euros contre -342 millions d’euros au 1er semestre de l’exercice précédent.

Les perspectives pour Pierre & Vacances – Center Parcs sont plus que prometteuses alors que le Groupe vient récemment d’ouvrir son 1er domaine dans le sud-ouest de la France, Les Landes de Gascogne, qui connait déjà un franc succès avec un taux d’occupation à date à près de 90% sur l’été. Compte tenu des réservations touristiques à date sur le 3ème trimestre de l’exercice 2021/2022, le Groupe prévoit des performances en hausse pour toutes ses marques, à l’exception d’Adagio en raison de la reprise lente du secteur MICE. Le Groupe attend même des performances sur le 4ème trimestre en hausse au regard du 4ème trimestre de 2019.

Dans le cadre de l’accord lié à la restructuration du Groupe conclu le 10 mars 2022, Alcentra, Fidera et Atream ont confirmé partager les orientations stratégiques de RéInvention 2025. Ainsi le Groupe entend atteindre un chiffre d’affaires des activités touristiques de 1 620 millions d’euros en 2023 et de 1 795 millions d’euros en 2025. Il prévoit également de financer 381 millions d’euros de CAPEX sur la période 2022-2025. Le plan d’affaires a même été projeté jusqu’en 2026 avec un objectif de 1 877 millions d’euros de chiffre d’affaires des activités touristiques.

Un premier bilan de ce semestre dans l’ensemble positif qui marque l’entrée du Groupe dans une nouvelle ère, guidé par Franck Gervais. Il insuffle notamment une nouvelle approche de la production du service en adéquation avec les nouvelles tendances de consommation, mettant ainsi l’accent sur un tourisme responsable et vecteur d’expériences marquantes. Pour en savoir plus sur la transformation du Groupe, rendez-vous le 22 juin 2022 au Hospitality Operator Forum où Franck Gervais interviendra.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?