Accéder au contenu principal

Analyses

Les leaders mondiaux de l’hôtellerie enregistrent un rebond significatif de leur activité en 2021

La pandémie n’est pas encore derrière nous et pourtant la reprise du secteur hôtelier mondial se fait déjà ressentir. Accor, IHG, Radisson Hotel Group, NH Hotel Group et Melia confirment cette tendance positive avec la publication de leur résultats annuels pour l’année 2021 ainsi que leurs ambitions pour l'année 2022.

Accor

Le groupe Accor livre dans son bilan annuel les chiffres relatifs à l’exercice 2021 de son activité, et la première donnée encourageante est l’augmentation de son chiffre d’affaires. Celui-ci atteint les 2,2 milliards d’euros, soit une hausse de 34% au regard de 2020, avec une croissance de 36% pour HotelServices et 29% pour les Actifs Hôteliers et Autres. Même si l’activité est toujours en retrait au regard de 2019, le groupe affiche tout de même un bénéficie de 85 millions d’euros lui permettant ainsi de repasser dans le vert.

HotelServices, qui regroupe les redevances de Management & Franchise (M&F) et les Services aux propriétaires, a généré un chiffre d’affaires de 1 582 millions d’euros. Attestant ainsi d’une reprise significative de l’activité, notamment au second semestre comme le confirme le PDG Sébastien Bazin.

Le RevPAR du groupe, en hausse comparé à 2020, affiche toutefois une baisse globale de 46% par rapport à l’exercice 2019, en raison d’un contexte sanitaire encore et toujours contraignant. Malgré une baisse de 41% de son RevPAR, l’Europe du Sud bénéficie d’une nette amélioration séquentielle avec notamment une hausse de 7% entre le troisième et le quatrième semestre. L’Europe du Nord connait une chute de son RevPAR de l’ordre de 57% avec une amélioration séquentielle moins importante (2%).

L’Asie-Pacifique retrouve une amélioration séquentielle de son RevPAR, avec +9% entre le troisième et quatrième semestre, mais s’il est en baisse de 49% par rapport à l’exercice 2019. Le troisième trimestre ayant notamment été marqué par de nombreuses restrictions sanitaires freinant le tourisme. Quant aux Amériques, l’amélioration du RevPAR est notable avec une hausse de 18% entre le troisième et quatrième semestre. Des chiffres dans l’ensemble porteurs d’espoir qui démontre encore une fois la résilience du secteur de l’hospitality en temps de crise.

Au cours de l’année 2021, Accor a ouvert 288 hôtels (41 000 chambres) selon leur communication institutionnelle, soit une croissance nette du réseau de +3%. A la fin de l’année dernière, le groupe comptait 777 714 chambres et table sur une augmentation nette du réseau de 3,5% en 2022. De nombreuses ouvertures d’hôtels sont d’ores et déjà annoncées pour cette année dans les différentes régions où Accor opère.

L’année 2021 a été riche en évènements pour le Groupe avec notamment la nomination de deux nouveaux membres du Comité Exécutif, Brune Poirson en tant que Directrice du Développement Durable et Stephen Alden en tant que Directeur général des enseignes Raffles et Orient Express. Et au cours du premier trimestre, deux augmentations de capital pour AccorInvest ont été réalisées, dont 45 millions d’euros et 109 millions d’euros pour Accor. 

Après un début d’année encore perturbé par les contraintes sanitaires, 2021 a été marquée dès le printemps par une amélioration sensible de notre activité et une dynamique toujours plus forte mois après mois jusqu’en décembre. Nos performances solides reflètent la force de nos marques, notre discipline financière et les efforts de nos équipes qui, tout au long de l’année, ont fait preuve de détermination, de ténacité et de générosité. Grâce à leur mobilisation, nous sortons renforcés de cette crise et avons gagné des parts de marché dans toutes nos régions clés. De plus, notre pipeline a continué à s’enrichir, notre segment Luxe & Haut de gamme représentant aujourd’hui près de 40% des futures ouvertures, soit 12 points supplémentaires ces 4 dernières années. Alors que l’envie d’évasion et le désir de voyager n’ont jamais été aussi forts, nous sommes donc en ordre de marche pour capturer le rebond sur tous nos marchés. En 2022, nous continuerons ainsi à déployer notre vision d’un tourisme toujours plus expérientiel, responsable et facilité par le digital. 

Sébastien Bazin, PGD de Accor

IHG

Le groupe IHG sort également du rouge, annonçant un bénéfice de 494 millions de dollars pour l’année 2021, contre une perte de 153 millions de dollars l'année précédente. Pour être de nouveau rentable, le groupe a dû faire des choix et a notamment réduit son nombre total de chambres de 0,6 %. Ce sont près de 50 000 chambres qui ont été retirées de son portefeuille, dont 70% appartenaient aux marques Holiday Inn et Crowne Plaza.

Nous avons fait des progrès importants en 2021 sur de multiples fronts qui nous permettront de sortir de cette période en tant que société plus forte. Nous avons continué à investir dans la qualité et la cohérence de nos domaines, notamment en achevant la révision de nos Holiday Inn et Crowne Plaza. 

Keith Barr, PDG de IHG

Au quatrième trimestre de 2021, le RevPAR d'IHG représentait 83 % du RevPAR du quatrième trimestre de 2019. Un indicateur de bon augure pour le groupe dont la reprise repose fortement sur le marché américain. Le RevPAR américain d'IHG pour l'ensemble de l'année était en hausse de 54% par rapport aux chiffres de 2020 et en baisse de seulement 17% par rapport au RevPAR de l'année 2019. Dans la région EMEA, le RevPAR a augmenté de 118 % par rapport à 2020.

En 2021, IHG a ouvert 43 958 chambres dans 291 hôtels. A la fin de l’année, son portefeuille comptabilisait environ 880 000 chambres. Le groupe souhaite désormais mettre l’accent sur le haut de gamme, le luxe ainsi que le segment lifestyle qui ne cesse de gagner en popularité. En termes de développement futur, IHG a signé 69 800 chambres dans 437 hôtels au cours de l'année 2021 selon le comuniqué, soit une augmentation de 23% par rapport à 2020. Son pipeline mondial, dont 40% est actuellement en construction, s'élève désormais à environ 271 000 chambres dans 1 797 hôtels.

L'année prochaine, nous devrons ouvrir quelques chambres de plus pour arriver là où nous aimerions nous voir, c'est-à-dire en adéquation avec ce que nous observions en 2018. Nous devons encore trouver quelques chambres à ouvrir pendant l'année, c'est sûr. Ce n'est pas inhabituel pour nous. Nous avons quelques grandes marques de conversion, et nous sommes bien placés pour le faire. 

Paul Edgecliffe-Johnson, directeur financier de IHG

Radisson Hotel Group

L’année 2021 été synonyme de développement pour Radisson Hotel Group malgré le contexte épidémique mondial. Il a notamment ouvert son 100ème hôtel en Inde et a renforcé sa position de leader dans divers marchés clés tels que la Turquie, le Maroc, le Vietnam, la Chine et l’Italie. Le groupe a également étendue sa présence dans de grandes métropoles comme Amsterdam, Dubaï et Shangaï. Cette année marquait aussi le 10ème anniversaire de Radisson Blu présente en Europe avec 400 hôtels.

La gamme Resorts du Groupe s’est également enrichie au cours de 2021 avec 20 nouvelles signatures, portant ainsi le nombre total à plus de 100 resorts en exploitation et en développement. Cette gamme poursuivra son développement cette année avec 9 nouvelles adresses dont le Radisson Resort Dubai Palm Jumeirah et le Radisson Blu Resort à Hoi An.

En 2021, le Groupe a inauguré des hôtels Radisson Collection à Séville, Venise, Milan, Bodrum, Nankin et Shanghai, portant le portefeuille de la marque à 45 hôtels en exploitation et en développement. Et l’expansion de cette marque se poursuit en 2021 avec de nombreuses ouvertures annoncées pour cette année dont le Radisson Collection Hotel, Berlin fraichement rénové, le Radisson Collection Mansard Riyadh ou encore le Radisson Collection Hotel, Gran Vía Bilbao.

Enfin, Radisson Individuals, la marque de conversion du Groupe, posera ses valises dans 13 nouvelles destinations en 2022 avec des propriétés notamment en Russie, au Royaume-Uni, en Inde, à Belgrade, à Athènes, à Paris ainsi qu’à Istanbul.

2021 a été une autre année passionnante et pleine de défis en raison de la pandémie actuelle de COVID-19. Le contexte nous a incités à innover, ce qui a donné lieu à davantage de possibilités et d’opportunités. Nous sommes impatients de créer davantage de croissance en 2022. Un grand merci à nos propriétaires, collègues, investisseurs, actionnaires et clients qui ont continué à nous soutenir tout au long du voyage jusqu’à présent.

Elie Younes, Global Chief Development Officer, Radisson Hotel Group

NH Hotel Group 

Le quatrième trimestre de l'année 2021 marque le premier trimestre enregistrant un résultat positif depuis le début de la pandémie pour NH Hotel Group, avec un bénéficie net de 41,5 millions d'euros. La reprise s'accélère trimestre après trimestre. Le groupe a notamment réalisé un chiffre d'affaires de 618 millions d'euros au cours du second semestre 2021, soit près du triple de celui réalisé durant le premier semestre. Le chiffre d'affaires annuel s'élève à 834 millions d'euros, il est ainsi en hausse de 54,6 % par rapport à 2020. Cette reprise a notamment été portée par les bonnes performances observées dans le sud de l'Europe, des pays où les restrictions sanitaires ont été rapidement allégées. 

La reprise de l'activité au second semestre, couplée à un contrôle strict des coûts, a également permis à NH Hotel Group d'endiguer la fuite des liquidités, en générant 29 millions d'euros de trésorerie au second semestre. Sa dette nette a également été réduite grâce à une augmentation du capital et la rotation des actifs au cours de l'année. 

Le taux d'occupation des hôtels a atteint en moyenne 34 % en 2021, soit une hausse de 9% au regard de 2020. Ce taux est notamment passé de 19% au premier semestre à 50% au quatrième trimestre 2021, une évolution notable. Le poids du tourisme domestique couplé à la reprise progressive de la demande intra-européenne ont joué un rôle important dans la tendance observée. Le nombre d'hôtels en exploitation est passé de 60% en début d'année à 95% en septembre. Le RevPAR s'est également redressé, plus spécifiquement en Europe du Sud. En Italie, le RevPAR a augmenté de 97% par rapport à 2020 et en Espagne de 83%. 

En 2021, nous sommes parvenus à réduire nos pertes de 70 % et à renouer avec la génération de liquidités au second semestre en nous concentrant sur le contrôle des coûts et la stratégie de prix, alors que l'activité commençait à se redresser. Nous sommes sur la bonne voie pour renouer avec la rentabilité. Nous prévoyons d'achever cette trajectoire cette année, en tirant parti de notre proposition de valeur unique dans le segment des loisirs, de nos emplacements urbains privilégiés dans des villes emblématiques et de la reprise progressive qui se dessine depuis l'été dans les segments MICE et des voyages d'affaires. Omicron a eu un impact significatif mais limité dans le temps sur les mois de moindre activité. Les données dont nous disposons jusqu'à présent cette année indiquent une reprise d'une semaine à l'autre, invitant à l'optimisme et nous laissant croire que les bonnes nouvelles commenceront à arriver plus rapidement.

Ramón Aragonés, PDG de NH Hotel Group

Meliá Hotels International

Le groupe est en progression de 213,1% sur le quatrième trimestre 2021 par rapport à 2020, confirmant la résilience et la tendance à la hausse de la demande. Le chiffre d'affaires de Meliá Hotels International s'élève à 902,2 millions d'euros, soit une hausse de 70,8% comparé à 2020. Les réservations ont augmenté quotidiennement au cours des dernières semaines et se rapprochent des niveaux de 2019, en particulier dans les destinations dites loisirs. 

Le taux d'occupation moyen s'est amélioré de 1,7%  sur l'ensemble de l'année, avec un coup de pouce au quatrième trimestre. Cela constitue ainsi une amélioration du taux d'occupation de 22,3% par rapport au à la même période en 2020, malgré le fort impact d'Omicron en décembre. Le RevPAR a suivi la même trajectoire et est en hausse de 14,9% sur l'ensemble de l'année par rapport à l'année précédente. Il a notamment connu une augmentation de l'ordre de 163% au cours du quatrième trimestre. 

Au cours des six derniers mois, Meliá a signé un total de 42 hôtels, soit 10 912 chambres, tous sous des modèles de gestion et de franchise, et a ouvert 13 nouveaux établissements, dont 7 dans des grandes métropoles européennes. La société vient également de présenter une alliance stratégique avec le groupe Vinpearl visant à intégrer 12 hôtels de luxe au Vietnam. Le groupe ressort plus que jamais consolidé de cette crise et entend bien poursuivre ses ambitions d'expansion au cours de l'année 2022. 

Les résultats de 2021 montrent, d'une part, une nette tendance à la reprise dans le secteur, avec une augmentation très significative de nos revenus trimestre après trimestre, malgré l'impact d'Omicron en décembre et les 45 premiers jours de 2022, et ils mettent également en évidence notre résilience, résultat d'une gestion prudente pendant la pandémie et les points forts que le Groupe compte consolider dans une nouvelle feuille de route pour la phase de reprise. Ces résultats mettent notamment en évidence notre engagement clair en faveur des marques, de la distribution en ligne et du programme de fidélisation, ainsi que notre concentration sur le segment du luxe, en plein essor, une stratégie qui a également favorisé l'expansion du groupe en nous positionnant comme un "havre de paix" pour la gestion d'hôtels indépendants et de petites chaînes, à un moment où la concurrence et la consolidation du marché s'intensifient.

Gabriel Escarrer, Vice-président exécutif et Chef de la direction de Meliá Hotels International

 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?