Accéder au contenu principal

Actualités

HNA prévoit de mettre en vente une participation de 1.4 milliard de dollars dans Park Hotels

Endetté, le groupe chinois pourrait céder 25% de sa part dans Park Hotels.

HNA Group a mis en vente sa participation de 1.4 milliard de dollars (soit 1.1 milliard d’euros) dans Park Hotels & Resorts. La vente pourrait concerner une partie ou la totalité des 53.7 millions d'actions de HNA (46.5 millions d’euros).

HNA a acheté un quart de Hilton Worldwide Holdings et deux spin-offs – Park Hotels et Hilton Grand Vacations – du groupe Blackstone l'an dernier pour environ 6.5 milliards de dollars (5.2 milliards d’euros). Ces intérêts sont évalués, aujourd'hui, à plus de 9 milliards de dollars (7.3 milliards d’euros).

Selon les données de Bloomberg, la dernière clôture de Park Hotels de 25.93$ (21.06€) est similaire à ce que HNA a obtenu les actions il y a moins d'un an. La valeur de la participation de HNA dans Hilton Worldwide a grimpé d'environ 40% à 6.6 milliards de dollars (5.3 milliards d’euros) – mais ces actions sont bloquées jusqu'à 2019 – et Grand Vacations a augmenté de 58% pour atteindre 1.1 milliard de dollars (893 millions d’euros).

L'opérateur aérien cherche activement à se départir d'actifs dans le monde entier pour rembourser ses dettes après avoir dépensé des dizaines de milliards de dollars dans une frénésie d'achat alimentée par la dette. En janvier 2018, le groupe parle d’un manque de liquidités d'au moins 15 milliards de yuans (1.9 milliards d’euros) ce trimestre et qu'il vise environ 100 milliards de yuans de ventes d'actifs (12.8 milliards d’euros) au cours du premier semestre.

Le portefeuille immobilier de Park Hotels comprend le Hilton San Francisco Union Square et le New York Hilton Midtown. Park Hotels pourrait être la plus grande vente d'actions HNA. Au cours des dernières semaines, le conglomérat a mis en vente sa part de 29 % dans le groupe hôtelier NH Hotel Group.

Récemment, NH Hotel Group a évoqué ne pas souhaiter pas qu'un groupe hôtelier rival s’empare de cette participation. 

« Nous avons suivi la situation de très près et nous avons été approchés par plusieurs acheteurs potentiels pour tout ou une partie de la participation, » a déclaré Alfredo Fernandez Agras, co-président de NH.

Il a également déclaré que NH attendait d'entendre « des investisseurs qui veulent ajouter de la valeur et sont prêts à participer aux tendances évidentes de consolidation de l'industrie, » mais que NH n'accueillerait pas favorablement « un opérateur hôtelier industriel en tant qu'investisseur minoritaire » car cela « limiterait nos options stratégiques futures. »

Avant que HNA n'expose ses plans, Barceló avait proposé une fusion des deux sociétés mais NH avait rejeté son offre. Il semble donc que l'espagnol craint qu'un autre groupe hôtelier s’empare de près d'un tiers de son entreprise, ce qui rendrait beaucoup plus difficile une prise de contrôle, une fusion ou une acquisition plus importante.

« Je peux seulement vous dire que les différentes parties que nous avons rencontrées sont des parties qui seront très intéressées [par] la croissance de l'entreprise et la [création] de valeur ajoutée et qu'ils voient NH comme une plateforme pour grandir […] » a dit Fernandez Agras. « Je ne peux pas en ajouter plus. Nous sommes l'objet d'une transaction, le vendeur est HNA. Ils contrôlent le timing et le choix de l’acheteur. »

Parmi les autres actifs que la société prévoit vendre ou a vendu : Red Lion Hotels, la compagnie maritime américaine Dorian LPG et China Dragon Securities. Par ailleurs, le groupe prévoit de lancer des introductions en bourse pour Gategroup et Swissport International.

Les investissements notables comprennent :

  • DEUTSCHE BANK : la part de 9,9% détenue par HNA en fait le premier actionnaire.
  • CIT : En 2016, HNA a accepté d'acheter les activités de location d'avions de CIT Group pour 10 milliards de dollars (8.1 milliards d’euros) afin de créer la troisième plus grande flotte de location au monde.
  • IMMOBILIER : HNA est notamment en train de construire un projet de luxe sur le terrain près de l'ancien aéroport de Hong Kong, acheté pour 3.5 milliards de dollars (2.8 milliards d’euros).
  • AUTRES : Le groupe détient également 21% du suisse Dufry, 25% d'OM Asset Management et 19% de Virgin Australia.
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?