Accéder au contenu principal

Actualités

Comment rester serein quand tout nous échappe ? Comment s’adapter aux nouvelles conditions d’exploitation ?

Entretien avec Évelyne Chabrot, Co-fondatrice, United Coaching et Laura Benoumechiara, Chief Human Ressources Officer, Louvre Hotels Group :

« Comment peut-on avancer différemment dans cette situation d'une grande sensibilité humaine : il faut revenir à l'individu, à la personne, car c'est grâce à cela que nous allons pouvoir avancer. »

Évelyne Chabrot : Les statistiques montrent que 70% des collaborateurs n’ont pas de motivation à cause de leur managers et 77% des managers estiment qu’il est difficile de manager aujourd’hui. Ces deux parties constatent qu’il y a un problème réel mais ne se questionnent pas sur les raisons concrètes de ce disfonctionnement.

Si l'on arrive à libérer la parole et à mettre la lumière sur cette problématique, alors on éviterait de mettre la poussière sous le tapis. Aujourd’hui nous sommes dans une crise sans précédent et le plus important est de se donner les moyens d’avancer différemment dans cette situation de grande sensibilité humaine. Il est primordial de revenir à l’individu. Que l'on soit manager, collaborateur ou président, il faut être dans une dynamique d'ouverture et ne pas avoir peur de se dire les choses, de dire à l’autre que nous ne sommes pas forcément dans le bon chemin. 

Cette question de peur générale en vue de la situation actuelle peut être considérée comme étant illusoire.  En termes de management, il est constaté que les managés, les managers ainsi que les collaborateurs ont peur de prendre la parole, peur de déplaire, peur du jugement et peur de se tromper.

Il est donc important de procéder à la confrontation avec la limitation de cette peur générale. Il est nécessaire de s’exprimer et de mentionner les points positifs ainsi que les points négatifs. De cette manière, chacun pourra se reconnecter à ses responsabilités et redonner du sens à son quotidien.

Cette crise doit être perçue comme une opportunité de progresser en compétences et en nouvel état d'esprit. Par conséquent, en acceptant les différentes épreuves, elle permettra le développement de la confiance en soi. Il est important de partager avec les équipes tout en les responsabilisant mais à condition de lâcher prise.  

La crise nous invite à découvrir ce que l'on connaît déjà. Il est important de se bousculer et de bousculer ses équipes. Il faut regarder l'individu tel qu'il est et accepter les épreuves. Partager ses ressentiments, mieux manager et sortir de la crise : il y a des patrons qui sont déjà dans cette dynamique.

Cette crise est donc un moyen de partager, d’agir et de réaliser un management plus humaniste permettant de se dépasser, de réussir à sortir de ladite crise et à terme, d’aboutir à faire de cette épreuve un élément de performance.

Le contraste entre les gens qui ont bien vécu le confinement et ceux qui avaient peur était marquant, mais au final l’intérêt c’est que chacun revienne à l'essentiel.

« La communication interne nous a sauvés en cette période de crise, cela nous a permis de fluidifier ce que l'on mettait en place. Cette crise a été révélatrice en termes de communication. »

Laura Benoumechiara : Les premières actions mises en avant face à cette crise ont été la gestion des mesures sanitaires ainsi que la mise en place d'une cellule de crise sur l'évolution de l'épidémie, en anticipant les conséquences. Nous avions déjà des protocoles sanitaires, donc nous nous sommes rapidement mis en marche.

Le premier réflexe, au début du confinement a été d’accompagner les équipes des hôtels sur la fermeture de ces derniers. Il est incontestable que procéder à l’ouverture d’établissements est plus facile que de gérer la fermeture de plusieurs hôtels, sans projets prédéfinis. Le second réflexe a été le choix d’une communication intensive auprès de tout le monde, malgré les incertitudes, à la fois sur l’évolution de la crise épidémique mais également sur les mesures prises.

Suite à la reprise de l’activité des établissements, la peur d’un reconfinement a été toujours présente. Face à ce sujet, il a été nécessaire de se mobiliser et de rétablir une réassurance sanitaire via des équipements disponibles, des protocoles simples et efficaces et des communications internes. Afin de faire face aux inquiétudes et à la baisse de motivation des équipes, des programmes spécifiques ont été lancés soutenus par les managers de proximité. Autrement dit, un réel accompagnement a été mis en place de manière stratégique afin de permettre une bonne coordination des équipes face à cette crise.

 

Pour regarder le replay, cliquez ici.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?