Accéder au contenu principal

Entretiens

Entretien avec Marie-Pierre Mottin, Chief Marketing & Business Development Officer, Louvre Hotels Group

Alors que Louvre Hotels Group vient d'annoncer le lancement de son nouveau concept d'accueil, le "Comptoir Campanile", Marie-Pierre Mottin revient plus en détail sur la réflexion du groupe hôtelier pour la création de ce nouvel espace, dans un entretien accordé à Hospitality ON.

A l'occasion du lancement du "Comptoir Campanile", un nouveau concept qui revisite l'accueil et la restauration des hôtels de la marque et qui sera déployé dans le réseau (lire notre article), Marie-Pierre Mottin, chief Marketing & Business Developement de Louvre Hotels Group, revient sur les fondements du concept.A quelles nouvelles attentes des clients avez-vous souhaité répondre en lançant le "Comptoir Campanile" ?Nous avons pu constater auprès de notre clientèle, notamment du soir, une volonté d'avoir une approche plus déstructurée du repas et de la soirée de ce que permet une offre de restauration classique. Les envies sont très différentes aujourd'hui selon les clients, qui souhaitent désormais pouvoir passer du temps dans un espace d'accueil pour surfer sur Internet, regarder une retransmission d'évènement sportif, échanger, discuter, boire un verre, grignoter quelque chose, ou encore prendre un repas plus classique.En quoi ce nouveau concept est-il innovant ? Ce concept est innovant car il n'existe pas dans l'hôtellerie de chaînes, mais surtout car il n'y a pas d'offre comparable sur le segment 2/3 étoiles. Aucun hôtel économique ne propose aujourd'hui un tel espace à vivre, entièrement redesigner et offrant du confort et une diversité de services. Nous y avons notamment installé un wifi très performant avec la fibre optique. Pourquoi avoir choisi la marque Campanile pour ce nouveau concept d'accueil ? Outre le fait que Campanile soit la marque phare de Louvre Hotels Group, étant la plus ancienne, elle contient dans son ADN la notion d'accueil de proximité et chaleureux. On a l'habitude de dire que cette enseigne réinvente l'auberge et ce nouveau concept est une vision modernisée de l'auberge. Cela ne signifie pas pour autant que nous ne sommes pas en train de remettre l'accueil de nos autres marques au goût du jour. Comment allez-vous installer ce concept dans les hôtels Campanile ? Combien de temps et quels investissements seront nécessaires pour y arriver ? Nous n'avons pas de programme particulier en ce qui concerne le développement du concept. L'investissement dépendra de la configuration de chaque hôtel et de son état. De plus, le "Comptoir Campanile" est particulièrement adapté pour les nouvelles constructions, comme à Nancy, et n'est pas uniquement un concept de rénovation et de modernisation. C'est une vision qui accompagne le développement du Groupe. Comment avez-vous adapté ce concept d'accueil à votre marque Première Classe, avec le "Mini-Comptoir" déjà en place dans un établissement pilote ? Le "Mini-Comptoir" est une adaptation à la marque Première Classe du "Comptoir Campanile". En effet ce qui a guidé notre réflexion pour la création du "Comptoir Campanile", soit le fait de s'adapter aux nouvelles attentes des clients, s'applique aux autres marques du groupe et concerne également le segment super-économique. Nous y avons donc remplacé la salle de petit déjeuner par un espace ouvert et déstructuré, offrant plusieurs formules de restauration et activités. L'offre est moins développée que dans le concept de Campanile mais répond à la même vision sur la conception de l'espace. Pour les clients les alternatives offertes sont les mêmes, mais adaptées au business modèle de Première Classe, avec moins de marques de designers pour la décoration par exemple. Prévoyez-vous de repenser l'accueil et la restauration de vos autres marques ? Nous prévoyons de lancer une version pour nos marques Kyriad et Golden Tulip au cours de l'année 2015. Plus généralement, comment voyez-vous l'accueil hôtelier de demain, entre dématérialisation et personnalisation ? Je pense que tous ce qui est du registre de l'accueil administratif (check-in, check-out...) a vocation à être dématérialisé, comme c'est déjà le cas chez Louvre Hotels Group, permettant de laisser du temps à nos équipes pour offrir un accueil plus personnalisé et plus humain à nos clients. Ils pourront ainsi prendre le temps de faire découvrir ce nouvel espace à vivre. En ce qui concerne la restauration hôtelière, quelles sont aujourd'hui les grandes tendances ? Je pense que la restauration hôtelière doit suivre l'évolution de la restauration commerciale, et c'est ce que nous faisons aujourd'hui avec notre concept. Il s'agit d'offrir des espaces beaucoup plus libres aux clients et un choix de formules qui s'adapte au mieux à leurs envies. Nous ne sommes plus dans le repas structuré traditionnel, entrée, plat, dessert, mais dans une offre plus simple et plus accessible en même temps. Campanile étant la seule enseigne qui soit autant un restaurant qu'un hôtel, il s'agit de la marque la plus légitime pour porter ces tendances.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?