Talents

plus

Le Fafih organise le premier réseau des CFA de l’hôtellerie-restauration

3 min de lecture

Publié le 14/09/10 - Mis à jour le 17/03/22

Le 8 septembre dernier marque une date historique dans la formation initiale des jeunes avec la première assem­blée générale du Réseau des CFA de l’hôtellerie-restauration. Sous l’égide du Fafih, qui continue de mobiliser les professionnels sur les formations en alternance, les 127 CFA signataires d’une convention de partenariat avec l’OPCA, et qui représentent 35 000 apprentis, seront conviés pour lancer un réseau destiné à développer la qua­lité de la formation en alternance dans le secteur.Informations : www.fafih.com“Le Fafih a souhaité créer un réseau des CFA pour garantir la mise en œuvre territoriale de la politique de formation en alter­nance, définie par les partenaires sociaux du secteur. La volonté du Fafih est d’inscrire cette politique dans une démarche de qualité et d’innovation, en impliquant tous ses acteurs, avec en premier lieu l’appareil de formation qui la porte et la met en œuvre au quotidien”, explique Michel Geiser, directeur général. “Ce projet s’applique au champ de compétences global du Fafih, et inclut tous les types d’acti­vité : hôtellerie, restauration (tradi­tionnelle et collective), cafés, café­térias, casinos, bowlings, disco­thèques et thalassothérapie”.Toute une série d’objectifs a été définie pour orienter la construction du réseau, fondé sur plus d’infor­mation partagée, des pratiques et des réflexions inscrites dans un même élan de valorisation de l’ap­prentissage : -* Développer l’offre et la cohé­rence de l’appareil de formation du secteur ; -* Mutualiser les ressources pédago­giques, projets et expérimentations -* Partager les bonnes pratiques -* Faire connaître les idées et outils innovants ; -* Valoriser et encourager la qualité de la formation et de l’alternance -* Investir les CFA dans l’optimisa­tion de l’offre et des pratiques de formation ; -* Valoriser le rôle des formateurs et des tuteurs ; -* Renforcer le lien école/entreprise, en adaptant davantage l’ingénierie de formation aux besoins des pro­fessionnels.A l’occasion de ce lancement, Michel Bédu, Président du Fafih, et Michel Geiser ont rappelé les mis­sions et les moyens dont dispose l’OPCA pour le mener à bien, 110 millions d'euros de collecte, qui financent les forma­tions en CFA et les contrats de pro­fessionnalisation. Régis Marcon, apôtre et ambassadeur de la Formation en alternance, a martelé l’engagement qu’il provoque chez les professionnels du secteur pour accueillir des jeunes. L’intérêt de ce réseau est de rendre plus efficace les formations au moment où de grands débats s’en­gagent sur l’évolution du bac Pro, la place du CAP, la disparition de certaines formations pratiques… Le ciment passe par des engagements financiers du Fafih à l’égard des CFA qui signent la Convention de partenariat, via une dotation au niveau régional et au niveau natio­nal. L’octroi de la dotation passe notamment par un engagement des CFA d’accueillir des professionnels du secteur dans au moins 3 conseils de perfectionnement par an. Le Fafih veut ainsi orienter les forma­tions dispensées dans le cadre de la politique définie par les organisa­tions de l’industrie hôtelière en matière de diplômes préparés. Il veut aussi privilégier les CFA qui mènent des actions de formations des tuteurs et maîtres d’apprentis­sage.Informations : www.fafih.com

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?