Accéder au contenu principal

Talents

Eurhodip amorce son virage générationnel

Réunis sous l’égide de l’Ecole de management hôtelier de Saragosse, capitale provinciale de l’Aragon espagnol, les membres d’Eurhodip ont participé à leur conférence annuelle autour du thème du Marketing urbain. L’assemblée générale statutaire a amorcé un virage important avec le départ pro­grammé du président Alain Sebban, co-fondateur de l’association, à sa tête depuis dix ans. Un nouveau virage est amorcé, qui se concréti­sera au congrès de Paris en juillet 2011.http://eurhodip.comComment créer une identité inter­nationale quand sa notoriété dépasse à peine les frontières de la province, comment s’appuyer sur un événe­ment comme les Jeux Olympiques pour donner un coup de fouet à son image dynamique, comment trans­former une réputation un peu sulfu­reuse en argument touristique ? Voilà quelques-uns des thèmes développés par les représentants des écoles de Saragosse, capitale provinciale de l’Aragon ; de Londres qui se prépare à l’événe­ment 2012 ; ou d’Amsterdam, qui abrite le "quartier rouge" le plus connu au monde. Au-delà de ces exercices de marketing pratique, les représentants d’une soixantaine d’écoles hôtelières membres du réseau Eurhodip ont consacré leur temps à des ateliers pratiques sur des thèmes plus en phase avec leur activité quotidienne, comme la ges­tion des stages étudiants, l’évolu­tion des formations F&B ou l’im­portance de l’évaluation… A tra­vers cette conférence annuelle, Eurhodip (voir encadré) veut ren­forcer les liens à la fois personnels et pédagogiques entre des respon­sables de formation hôtelière qui partagent peu ou prou la même vision. Le Livre Blanc Eurhodip, paru il y a six ans, a tenté de définir cette approche originale, moins fondée sur l’accumulation de savoir que sur la confrontation régulière de la pratique et des cours magis­traux.Les échanges entre directeurs et professeurs, la participation régu­lière des étudiants à des concours internationaux comme le Trophée Marianne Müller conduisent à la diffusion d’une approche euro­péenne ou ouvrent les possibilités de collaboration. Pour concrétiser encore davantage le partage de valeurs communes, Alain Sebban, d’abord vice-président fondateur et, depuis dix ans, président en exer­cice d’Eurhodip a lancé le label EurHoQual pour garantir la qualité de l’enseignement du tourisme et de l’hôtellerie aux étudiants ainsi qu’aux entreprises amenées à recru­ter les diplômés de ces programmes et améliorer la lisibilité des forma­tions dans un environnement inter­national très concurrentiel. Les pre­miers labels ont été attribués à Vatel Nice et à l’Ecole de management hôtelier de Maribor en Slovénie. Quatre autres dossiers sont en ins­tance.Moteurs permanents de ces échanges, le site Internet et le maga­zine trimestriel Eurhodip, alimentés par les contributions des profes­seurs, devraient bénéficier d’un coup de pouce renforcé, profitant de la bonne santé financière de l’asso­ciation qui va mobiliser une partie de ces réserves financières pour donner plus d’ampleur à sa commu­nication extérieure. Ce sera l’un des points importants de l’ordre du jour des réunions préparatoires de l’as­semblée générale de Paris, en juillet prochain. Alain Sebban a d’ores et déjà annoncé qu’il souhaitait qu’une nouvelle équipe prenne en main les destinées d’Eurhodip, en appuyant avec insistance sur les qualités de l’actuelle Secrétaire générale, Helena Cvikl, directrice de l’école de Maribor. Ce prochain congrès, du 13 au 16 juillet 2011, sera orga­nisé par l’Ecole Vatel Paris, qui en profitera pour fêter ses 30 ans. Le thème choisi est celui de l’évolution du luxe dans l’hôtellerie et son implication dans les formations hôtelières.Eurhodip, défense de la formation hôtelière à l’européenneFédération européenne qui réunit près de 150 écoles d’hôtelle­rie et de tourisme dans 40 pays, Eurhodip est avant tout un lieu d’échange et de recherche pour les directeurs qui partagent leurs «best practices» à l’occasion de conférences annuelles et qui maintiennent ainsi la spécificité d’un enseignement professionnel hôtelier à l’européenne, mélange de pratique régulière à travers les stages et de cours théoriques de management. L’association s’est progressivement ouverte à des membres associés, écoles situées hors du territoire de l’Europe, qui veulent participer à ce mouvement global d’amélioration de l’enseignement hôtelier. Toutes écoles confondues, Eurhodip regroupe ainsi quelque 40 000 étudiants et 4 500 enseignants, l’amorce d’un formidable ré­seau qui se prolonge à travers des manuels pédagogiques com­muns et des conférences thématiques annuelles. Chaque année, 500 candidats se présentent aux mêmes examens pour décrocher un diplôme Eurhodip, premier signe de reconnaissance de ce lien. Plus de 5 000 étudiants sont déjà titulaires du diplôme.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?