Accéder au contenu principal

Édito

L’insécurité n’a pas de frontières, mais la sécurité progresse

Les évènements récents – manifestations, grèves, attentats - nous ont démontrés que la sécurité de nos établissements et de nos destinations est primordiale. La France s’était relevée des années sombres qu’elle avait traversées suite aux actes terroristes qui avaient été commis sur son territoire. Malgré un mois de novembre qui se termine en demi-teinte et une période de Noël peu festive, l’année 2018 sera une très belle année en termes de performances sur le territoire. L’évènement de Strasbourg et les actes violents commis lors des manifestations des Gilets jaunes, ne parviendront pas à inverser la tendance positive.

Le RevPAR de l’hexagone signe une croissance de près de +8% sur les 11 premiers mois de l’année. Cela confirme une évidence, la France est une destination attractive, tout comme de nombreux autres pays européens. Les touristes - qu’ils se déplacent pour agrément ou pour affaires - ne sont pas près d’arrêter de voyager. Néanmoins, ne nous y trompons pas, si rien n’est fait pour les rassurer, ils choisiront d’autres destinations.

Il faut donc repenser le produit hôtelier dès sa conception en gardant sans cesse en tête la sécurité et la sureté du client. Tout comme les châteaux forts au Moyen Âge, les hôtels doivent devenir des sanctuaires inviolables, où l’hospitalité est reine. Le personnel doit être formé en masse pour répondre à cette nouvelle situation et savoir faire-face à ce qui n’est finalement plus si extraordinaire. Débordements sur la voie publique au mieux, attaques terroristes d’un déséquilibré au pire.

L’Etat Français a réalisé de nombreux progrès dans la gestion de la menace terroriste en pratiquant une surveillance de tous les instants. Toutefois, le risque zéro n’existe pas comme nous l’a démontré le drame du marché de Noël strasbourgeois. Cette institution datant du Moyen Âge en Alsace attire des millions de visiteurs chaque année, le dispositif de sécurité mis en place n’a pas empêché la tuerie qui s’y est produite. Nous devons impérativement en tirer les enseignements pour renforcer encore la sécurité des français et des touristes. Le dispositif de la fan zone durant la Coupe du Monde est un bon exemple de mesures efficaces prises pour sécuriser les visiteurs. Le réaménagement des abords de la Tour Eiffel en est un autre.

Il doit y avoir des lieux dans le monde qui sont inviolables, où l’on se sent en sécurité et où on est en sécurité. Il parait aberrant que les Gilets jaunes manifestent sur les Champs Elysées, l’une des avenues les plus célèbre du monde, en pleine période de Noël.
Ne soyons pas angéliques, la peur n’évite pas le danger mais une remise à plat complète de nos dispositifs de sécurité, une formation digne de ce nom des collaborateurs qui travaillent dans les hôtels ainsi qu’une sensibilisation de chaque citoyen, nous permettront de continuer à travailler sereinement, de ne pas céder à la panique. Car rien ne serait pire que de se replier sur soi. Ce serait leur donner raison, rentrer dans le rang et cela nous sommes tous d’accord pour dire et pour écrire qu’il en est hors de question. Nos civilisations qui vivent, qui célèbrent, qui fêtent, qui échangent et qui grandissent doivent conserver leurs identités et leur ouverture sur le monde. Il en va de la survie de notre secteur à court et moyen termes mais aussi et surtout de celle de nos valeurs de liberté, d’égalité, de partage et d’échanges qui nous font avancer chaque jour toujours un peu plus loin.

Faisons que le pire soit derrière nous et le meilleur à venir. C’est notre souhait à tous.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?