Accéder au contenu principal

Édito

2018, un nouveau départ pour l’industrie touristique française!

En ce début d’année, il est toujours sain de regarder dans le rétroviseur, ces moments d’introspection nous aident à avancer. Arrêtons-nous sur Paris, qui illustre à elle seule tout ce que nous devons faire pour améliorer le développement touristique français.

L’offre parisienne a longtemps été insuffisante au regard de l’attractivité de la destination et face à l’augmentation constante du nombre de touristes qui voyagent dans le monde. Durant de nombreuses années, il était par exemple difficile de trouver des chambres dans Paris pendant les grandes manifestations. Cela n’a pas été sans conséquences sur le développement de l’hébergement collaboratif et sur l’augmentation des prix.

Pour compléter l’introspection, nous devons reconnaître que l’image de notre destination s’est ternie progressivement. Attentats, accueil médiocre, vols à l’arrachée, manque de savoir-vivre des parisiens qui voient les touristes comme des intrus… sont autant de voiles qui ont été jetés devant la belle endormie et ont étouffé petit à petit son éclat.

La France, qui a été exportatrice de nouveaux concepts hôteliers ces quarante dernières années se voit damer le pion par l’Angleterre, les Pays-Bas ou encore l’Allemagne. Quelles politiques, quelles incitations mettre en œuvre pour stimuler la création et la créativité au sein de l’hôtellerie et du tourisme ? Ces nouveaux concepts sont indispensables pour renouveler et compléter l’offre française et parisienne, pour développer l’attractivité des territoires.

Les attentes des touristes sont multiples et évoluent très rapidement. Jusqu’à maintenant, la municipalité parisienne a privilégié dans ses décisions les demandes de ses résidents, autrement dit ses électeurs, sans se soucier de la satisfaction de ses touristes. Était-ce une bonne politique ? Vouloir faire une priorité nationale du tourisme sans être à l’écoute des besoins des touristes était-ce réaliste ?

Pour que la destination rayonne et bénéficie à travers le monde d’une image positive et attractive, il faut faire la rupture dans les modes d’accueil, car si l’on se compare aux autres capitales européennes, le fossé se creuse progressivement. L’animation et l’événementiel sont importants pour faire venir et revenir les touristes. Ces actions sont également positives pour les autochtones qui voient leur ville différemment et bénéficient des retombées financières générées par les dépenses des touristes. Elles doivent être développées en veillant à ce que la cohabitation soit harmonieuse et bénéfique pour tous.

Travaillons ensemble à améliorer le parcours client du visiteur de son arrivée dans notre destination, aux choix d’offres d’hébergements en gamme et en type, en passant par les loisirs proposés, sans oublier les transports sur place pour lesquels de larges améliorations peuvent être apportées ou encore l’accès à Internet pour des touristes de plus en plus connectés... L’offre et les infrastructures doivent être rénovées, améliorées, développées pour coller aux standards actuels des attentes des touristes internationaux. Le réaménagement de l’espace au pied de la Tour Eiffel est l’un des innombrables chantiers à mettre en œuvre pour redonner à la capitale son éclat. Il vient d’être lancé avec le projet « Grand site Tour Eiffel : Découvrir, approcher, visiter » mais la Ville de Paris ne doit pas en rester là.

Il est temps de se mettre en ordre de bataille pour reconquérir l’opinion internationale, les politiques de développement touristique peuvent être déclinées à l’infini. La tenue des Jeux Olympiques en 2024 est un signal fort et très positif qu’il faut impérativement exploiter au maximum. Voilà un secteur qui nous permet de nous rassembler et construire ensemble malgré les divergences et l’adversité comme nous a exhorté le président de la République.

Je vous souhaite à tous une excellente année de reconquête et mettons le cap sur les 100 millions de touristes toutes voiles dehors !

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?