Accéder au contenu principal

Actualités

Uber trace sa route avec HNA en Chine

Le VTC s'est associé au conglomérat chinois pour accélérer son développement dans le pays, où il fait face à la concurrence de son homologue local Didi Kuaidi et à la volonté des autorités de mieux encadrer les services de réservation en ligne de chauffeurs.

Uber veut mettre les bouchées double en Chine et trouve un partenaire de choix sur le marché. Le conglomérat local HNA, notamment propriétaire des compagnies aériennes Hainan Airlines et Aigle Azur, va en effet faire son entrée au capital de la filiale chinoise du spécialiste des voitures de tourisme. Le partenariat prévoit notamment qu'Uber propose ses services de chauffeurs dans les aéroports desservis par HNA. La société californienne, comme son principal concurrent sur le marché Didi Kuaidi, cherchent à nouer des partenariats avec des entreprises chinoises, disposant de relations solides avec les autorités, dans le but d'accélérer leur développement dans le pays et d'assurer leur pérennité en termes de règlementation. A ce jour, Uber a investi quelque 6,3 milliards de yuans (près de 880 millions d'euros) en Chine, un marché qu'il considère comme le plus important mondialement.

Vous aimerez aussi :

  • Les groupes hôteliers flirtent avec Uber
  • Deux dirigeants d'Uber vont passer devant les tribunaux
  • Emeutes Taxi contre VTC : la tribune de Michel Jauslin, vice-président Hyatt France
  • Taxis vs VTC : l'image de la France risque d'être dégradée selon l'UMIH
  • UberPop suspendu en France
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?