Accéder au contenu principal

Actualités

Avis de tempête pour Airbnb et les plateformes collaboratives

La Ville de Paris poursuit son offensive et somme les plateformes de location de respecter la législation.

Depuis le 1er décembre, les loueurs de meublés touristiques sont tenus de s'enregistrer auprès de la Mairie de Paris et doivent faire figurer ce numéro d'enregistrement sur leurs annonces en ligne. Cette mesure doit notamment permettre de vérifier que les propriétaires ne dépassent pas les 120 jours de location par an comme prévu par la législation. Pour comparaison, la ville de New-York autorise un maximum de 30 jours de location par an, alors que Londres et Amsterdam autorisent respectivement 90 et 60 jours.

La Ville de Paris annonce avoir mis en demeure cinq plateformes de location de meublés touristiques : "Airbnb, Homeaway, Paris Attitude, Sejourning et Windu de retirer les annonces sans numéro d'enregistrement", a indiqué à l'AFP Ian Brossat, adjoint au Logement. "Si elles ne se conforment pas aux dispositions de l'article L.324-2-1 du code du tourisme suite à nos démarches, nous ferons appel aux juridictions compétentes, en l'occurrence le tribunal de grande instance de Paris", précise-t-il.

L'Assemblée Nationale a par ailleurs autorisé vendredi les communes à augmenter la taxe de séjour sur les hébergements non classés à partir du 1er janvier 2019. Chaque collectivité aura jusqu'au 1er octobre 2018 pour déterminer un taux de taxation entre 1 et 5% pour chaque nuitée hors taxe.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?