Accéder au contenu principal

Actualités

Airbnb et HomeAway sanctionnés par la mairie de Barcelone

Les deux plateformes de location de courte durée entre particuliers ont été condamnées à une amende de 30 000 euros pour avoir fait de la publicité pour des hébergements touristiques illégaux.

Ada Colau, la maire de Barcelone et égérie du mouvement des Indignés, poursuit son combat contre le tourisme de masse. La municipalité a en effet annoncé avoir sanctionné Airbnb et HomeAway pour avoir fait de la publicité pour des hébergements touristiques qui n'étaient pas en règle. Les deux plateformes de location en courte durée entre particuliers devront ainsi s'acquitter d'une amende de 30 000 euros chacune. Les autorités de la ville expliquent avoir lancé "quatre procédures disciplinaires contre chacune des deux plateformes pour avoir fait de la publicité de logements qui n'étaient pas inscrits au registre du Tourisme de Catalogne ou pour ne pas avoir répondu aux exigences de l'administration". Airbnb a déclaré être "en total désaccord avec cette décision et fera appel. Barcelone devrait soutenir ceux qui partagent leur maison et ne pas aller à leur encontre. Nous allons continuer d'essayer de convaincre les autorités à suivre l'exemple des autres grandes villes européennes, qui ont introduit une règlementation simple et claire pour le partage de maison, permettant également aux citoyens d'encourager l'innovation". Barcelone n'est à priori pas la seule ville à se servir de la publicité pour sanctionner la location d'appartement illégale. Les autorités de l'Etat de New York seraient ainsi en train de préparer un texte de loi pour interdire aux hôtes de ces plateformes de faire de la publicité pour des hébergements illégaux. Toute personne qui promeut un appartement en violation de la loi de 2010, qui interdit la location d'appartement pour une période inférieure à 30 jours, pourrait alors être sanctionnée. Le principe est de réduire le nombre de locations illégales dans les villes en s'attaquant à leur promotion, pour limiter l'engouement qu'elles génèrent.

Vous aimerez aussi :

  • TourInvest Forum 2015 : le vrai poids de l'économie collaborative
  • A San Francisco, les électeurs ont voté pour AirBnB
  • Barcelone combat la location illégale d'appartements
  • Barcelone : quel avenir pour le tourisme après les élections municipales ?
  • 40 projets freinés par le moratoire de Barcelone
  • Barcelone gèle la concession de nouvelles licences hôtelières

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?