Accéder au contenu principal

Actualités

Le 2nd forum annuel de l’IMHI, une journée de rencontres et de débats

Le 6 mai dernier, le Centre d’Excellence hôtellerie, restauration et voyages de l’ESSEC a organisé le 2nd forum annuel de l'IMHI. Cet événement a réuni plus de 200 personnes et 29 entreprises partenaires, mis en place trois différentes tables rondes et permis, entre autres, aux actuels étudiants du MBA in Hospitality Management de rencontrer diverses personnalités importantes de ce secteur et de discuter avec elles de leurs perspectives de carrière à venir.

Animée par le professeur Peter O'Connor, la première table ronde s'est concentrée sur le thème des "Carrières dans le secteur de l'hébergement". Une fois rejoint sur scène par Cynthia Castillo d'Amadeus, ainsi que par deux diplômés de l'IMHI, Julie Cheneau d'Expedia, et Etienne Faisandier de Movenpick Hotels, la discussion a porté sur leur passion pour l'industrie hôtelière et sur certains conseils qu'ils avaient à donner aux étudiants intéressés par une carrière dans la gestion des revenus. Travailler dans la gestion des revenus implique d'être constamment confronté à des chiffres. A-t-on alors besoin de compétences numériques particulières pour évoluer dans cette spécialité ? Julie Cheneau a précisé que les compétences analytiques sont évidemment très importantes, mais qu'il fallait également avoir l'esprit critique. Cynthia Castillo a rebondi sur ce point en mentionnant que pour réussir dans ce milieu, le candidat devait avoir des compétences générales et spécialisées, savoir faire preuve de souplesse et être en mesure de donner un sens à l'information. Etienne Faisandier a souligné par ailleurs que la capacité de "penser autrement" et la volonté d'aller plus loin sont des attributs très recherchés par les recruteurs. La seconde table ronde, animée par Denis Morisset, a été consacrée au thème du "Management dans l'hôtellerie de luxe". Les conférenciers invités étaient Franka Holtmann de l'Hôtel Le Meurice, Jean Faivre d'Hilton Worldwide , et Michael Boroian de Sterling International. L'industrie du luxe connait aujourd'hui une période de transition, notamment depuis que les marchés émergents s'intéressent de plus en plus au luxe. Franka Holtmann a confirmé ouvertement qu'il fallait travailler plus dur que jamais pour mériter l'attention des visiteurs. Jean Faivre a également ajouté que les clients d'hôtels de luxe sont devenus des personnes en quête de personnalité et d'expériences plutôt que de choses à posséder. Franka Holtmann s'est dit tout à fait d'accord avec ces critères et a également fait remarquer qu'elle embauchait des personnes en fonction de leur passion pour le luxe en tant qu'état d'esprit. La troisième et dernière table ronde avait pour thème "l'innovation et la création de valeur". Elle fut animée par le professeur Nicolas Graf, qui fut épaulé par Yves Lacheret d'Accor, Michael Levie de CitizenM, et Xavier Destribats de Kempinski. L'innovation semble être le mot à la mode aujourd'hui. Tout le monde l'a à la bouche et chaque employeur tente d'inciter ses collaborateurs à être plus innovants.Yves Lacheret a défini l'innovation comme l'idée lumineuse qui peut créer de la valeur. Michael Levie a ajouté que les gens ont tendance à confondre l'innovation avec la création de quelque chose de nouveau, mais ce n'est pas toujours le cas. Alors, comment peut-on favoriser la créativité et l'innovation ? Selon Xavier Destribats, on ne peut pas réunir des gens dans une pièce pendant des heures et leur demander d'être innovants. Tout le monde doit être impliqué dans le processus et le personnel devrait être encouragé sur cette voie.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?