Accéder au contenu principal

Enquêtes

Ecoles hôtelières : Tout savoir pour faire le bon choix

Hospitality ON a mené l’enquête auprès d’une vingtaine d’écoles hôtelières qui comptent parmi les plus prestigieuses et les plus dynamiques autour du globe. Caractéristiques de leurs campus, nombre d’étudiants et d’alumni, part d’étudiants internationaux, importance des stages, succès de l’insertion professionnelle des diplômés et part d’entre eux ayant des fonctions de management, taux et critères d’admission à certains programmes, budget annuel à prévoir : découvrez les points forts et points faibles de chaque école et de certains de leurs cursus.

Les écoles ont des atouts différents à faire valoir. Par exemple, lee caractère international des formations dispensées par les écoles hôtelières passe par plusieurs aspects. Certaines écoles choisissent d'élargir leur implantation à différents pays : c'est le choix par exemple de Vatel, une des écoles présentant le réseau de campus le plus étendu, avec pas moins de 31 sites dans 24 pays, sans compter les ouvertures prochaines à Kuala Lumpur, Baku, Montevideo, Sotchi ou encore Miami. Les Roches compte quant à elle 4 campus, en Suisse, en Espagne, au Moyen-Orient (Jordanie) et en Chine avec Shanghai Jin Jiang, un campus qui s'appuie également sur un partenariat avec le groupe leader en Chine et devenu le n°7 mondial. Sans doute parce que l'accueil des clientèles d'Asie est de plus en plus important dans l'hôtellerie, le continent est aujourd'hui une terre attractive pour les écoles hôtelières : en témoignent l'IMHI ESSEC qui a ouvert une antenne à Singapour ou l'école australienne Blue Mountains qui a implanté un campus à Suzhou en Chine. La plupart des écoles hôtelières disposent plutôt d'un nombre limité de campus mais nouent, pour certains diplômes, des partenariats avec d'autres écoles à l'étranger. Par exemple, l'Ecole Hôtelière de Lausanne propose à ses élèves de master d'effectuer une partie de leur cursus à Houston ou à Hong-Kong. L'école de Savignac est quant à elle partenaire d'écoles dans plusieurs pays, où les élèves peuvent aller passer six mois durant leur formation. L'Hotel Institute de Montreux est lié à l'University de Northwood en Angleterre, et l'Emirates Academy of Hospitality Management a un partenariat avec l'Ecole Hôtelière de Lausanne. La vocation internationale des écoles hôtelières se traduit également par les opportunités de stage à l'étranger qu'elles proposent à leurs élèves. En moyenne et selon les écoles, chaque élève effectue environ 2 stages au cours de son cursus, voire 5 dans certaines écoles comme Glion en Suisse ou La Rochelle (pour les MBA). Compte tenu de l'importance croissante de l'expérience professionnelle, c'est un facteur à prendre en compte pour mettre toutes les chances de son côté vis-à-vis de l'insertion professionnelle après le diplôme. Par ailleurs, les écoles hôtelières mettent toutes en avant leur ouverture aux étudiants internationaux, car la part d'étrangers est un indicateur de la notoriété et de la reconnaissance mondiale de certaines écoles. Les internationaux représentent parfois plus de 60% des élèves, comme au César Ritz College Les Roches, à la Swiss Hotel Management School, ou à l'University of Surrey. Glion apparaît parmi les écoles les plus ouvertes à l'international avec 94% d'étudiants non-suisses. Pour préparer leurs étudiants à des carrières internationales, les écoles hôtelières dispensent généralement leurs cours en anglais, voire dans deux ou trois langues. La plupart d'entre elles proposent également des programmes d'anglais complémentaires. En plus de la qualité de son enseignement, l'Université de Surrey au Royaume-Uni ou Blue Mountains en Australie offrent l'avantage supplémentaire d'une immersion linguistique et culturelle. Il faut dire que la maîtrise de la langue de Shakespeare est un élément primordial pour convaincre les recruteurs de l'hôtellerie. A noter d'ailleurs que les compétences en anglais sont un critère essentiel d'admission initiale au sein des écoles, qui requièrent dans leur grande majorité un niveau satisfaisant voire très bon, quel que soit le diplôme visé. Pour ceux qui souhaitent ensuite faire carrière en Europe, une immersion dans un environnement germanophone à Bad Honnef peut également être un choix judicieux ; l'Allemagne est en effet le premier marché émetteur de touristes du continent. Pour ceux qui souhaitent faire carrière à l'étranger, Dubaï et Antalya au Moyen-Orient ou Shanghai en Chine peuvent s'appuyer sur le dynamisme du tourisme dans leurs pays respectifs pour trouver des débouchés locaux à leurs étudiants en sortie d'études. Un accent particulier est mis sur les stages au cours des formations. Ils s'étendent généralement sur une durée d'au moins 6 mois et peuvent se dérouler à l'international. Ils permettent d'acquérir une expérience professionnelle qui peut s'avérer nécessaire pour continuer dans les diplômes supérieurs (master et MBA). Les élèves diplômés peuvent aussi s'appuyer sur un réseau plus ou moins étendu d'anciens élèves, qui dépend de la taille de l'école (nombre de campus et d'étudiants par an) et de son ancienneté : ainsi, certaines écoles hôtelières européennes, de création plus ancienne, peuvent se targuer de réseaux de milliers d'anciens étudiants répartis à travers le monde : Vatel, et l'Hotel Institute de Montreux, fondés en 1981, et l'Ecole hôtelière de Lausanne (créée à la fin du 19ème siècle) bénéficient de réseaux de plus de 25 000 alumni. Le nombre d'étudiants accueillis par les écoles traduit un choix pédagogique : si la taille est souvent un gage de renommée et de qualité de l'école, certaines font à l'inverse le choix d'effectifs plus réduits et font valoir la convivialité et le meilleur encadrement que cela permet. C'est notamment le cas de l'Essec en France ou de l'Emirates Academy of Hospitality Management à Dubai. Dans tous les cas, les écoles hôtelières affichent une bonne capacité d'insertion de leurs diplômés sur le marché du travail, avec des taux d'emploi souvent supérieurs à 90% mesurés en sortie de diplôme ou 3 ou 4 ans après. Et les écoles permettent d'avoir accès à des postes de management : en général au moins 50% des élèves accèdent à ce type de poste en sortie de diplôme, voire plus de 90% des élèves dans certaines écoles. Ceci dépend en réalité des formations dispensées: ainsi, les postes de management sont essentiellement accessibles aux élèves des MBA : ceux qui aspirent à ce profil de poste devront donc préférer prolonger leurs études. En termes de coût enfin, les écoles hôtelières ont des politiques différentes vis-à-vis des frais obligatoires. Avant de faire son choix, il faut comparer ce que ceux-ci comprennent, et les analyser vis-à-vis des frais supplémentaires à prévoir au cours de l'année. Certaines écoles, comme Glion, intègrent d'office le logement à leurs frais d'inscription, ce qui offre une visibilité globale sur le coût d'une année et simplifie les démarches. D'autres à l'inverse ont un modèle plus souple, comme La Haye, qui propose aux étudiants internationaux l'un des tous meilleurs rapports qualité-prix, un critère à prendre en compte si l'on veut intégrer une école du gratin mondial sans trop s'endetter. Les différentes écoles hôtelières offrent une large palette de possibilités : pour faire le bon choix lorsque l'on y aspire, il faut donc d'abord s'interroger sur le parcours professionnel souhaité (et sa localisation géographique), sur les fonctions et niveau de salaire attendus (à rapporter au coût de l'enseignement), et sur les caractéristiques d'enseignement et d'environnement dont on souhaite bénéficier au cours de ses études. Tableau récapitulatif des différents critères des principales écoles en management hôtelier

Cliquez ici pour accéder à la version complète des tableaux par cursus !

Vous aimerez aussi :

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?