Accéder au contenu principal

Enquêtes

Ecoles hôtelières : nouveautés de la rentrée 2016

Les écoles en management hôtelier dévoilent leurs nouveaux programmes. Retrouvez les formations innovantes préparant les étudiants aux métiers de l’industrie hôtelière.

CMH International Hospitality Management School - 

Nouvelles technologies – nouveaux débouchésCette année, le contenu des programmes du MBA in International Hospitality and Luxury Brand Management est davantage axé sur le développement de nouvelles compétences digitales appliquées au secteur hôtelier et des marques de luxe. Objectif : s’adapter aux évolutions du marché et offrir de plus larges débouchés aux étudiants. A l’issue de cette formation, un certificat attestant de compétences digitales sera délivré. L’école propose, par ailleurs, deux programmes pouvant être suivis en ligne : e-MBA in International Hospitality management et e-DBA avec un pôle d’expertise en entrepreneurship hôtelier. Un système de micro-learning pour les outils mobiles a également été mis en place. D’un point de vue événementiel, l’école va accueillir la deuxième édition d’un think tank où les étudiants en MBA devront résoudre des problématiques proposées par des hôtels ayant un lien avec les nouvelles technologies. Enfin, CMH va créer un “ Hospitality Digital Innovation Lab ” qui fonctionnera comme un blog avec une sélection d’innovations dans l’industrie hôtelière. Ce blog sera destiné aux étudiants comme aux professionnels.Cordon Bleu - Plus de professionnalisation dans l’apprentissage de la gastronomie Pour la rentrée 2016, Le Cordon Bleu s’enrichit de deux nouveaux Bachelors ; l’un porté sur le Management des Arts Culinaires et l’autre sur le Management Hôtelier International. L’objectif est de professionnaliser les étudiants au monde de la gastronomie et de l’hôtellerie. Dans cette optique, des stages sont prévus les deux premières années. Les langues sont également mises à l’honneur (les cours sont enseignés en français et en anglais) et en deuxième année, un trimestre doit s’effectuer à l’étranger au sein de l’un des instituts du groupe. Par ailleurs en juin dernier, Le Cordon Bleu a ouvert son nouveau campus de près de 4 000 m², dans le quartier de Beaugrenelle, sur les quais de Seine, à Paris. L’école pourra désormais y accueillir près de 1 000 étudiants chaque année.ECOLE DE SAVIGNAC - Un bachelor à trois visagesCette école a procédé à une refonte de son offre post-bac en déclinant son Bachelor International en Management Hôtelier, certifié RNCP II (titre de “ Responsable de service en hôtellerie, tourisme et restauration ”). Un programme faisant suite à un travail de benchmark et de veille, qui a révélé le potentiel d’une formation couvrant les différents segments de l’hôtellerie. L’étudiant a désormais la possibilité de se spécialiser dans trois créneaux. Ces déclinaisons du Bachelor incluent entre 11 et 14 mois d’expérience professionnelle en entreprise, en France ou à l’étranger. Ces trois formations suivent un tronc commun les deux premières années, assorti d’une sensibilisation sur l’une des thématiques suivantes : Etablissements de Luxe et Hotels de Chaîne ; Evénementiel et Restauration ; Hôtels Resorts et complexes de Loisirs. Puis l’étudiant se spécialise en troisième année, la sensibilisation devenant spécialisation. L’étudiant peut, quelle que soit la sensibilisation suivie pendant les deux premières années, s’orienter vers la spécialisation de son choix. “ Il faut laisser le temps à l’étudiant de mûrir son projet ”, précise Richard Ginioux, le Directeur de l’Ecole, qui est aussi l’initiateur de ces nouveaux programmes. L’école a également procédé à une refonte de ses MBA, et à l’intégration de la formation “ d’Acheteur International ” dans le complexe de Savignac.ESSEC-IMHI - Pense globalL’Essec Imhi poursuit dans la même lignée pour cette rentrée 2016-2017. Principale nouveauté pour l’année universitaire 2017 : une refonte du programme MBA in Hospitality Management. Ce programme était auparavant le même pour tous. Désormais, pour les étudiants de moins de 26 ans cette formation devient un Master in Science. Pour les plus de 26 ans, la majeure partie des cours portera sur l’hôtellerie. Ce changement s’est imposé afin d’aligner l’école aux standards internationaux.GROUPE VATEL, école internationale d’hôtellerie et de management - Plus d’écoles, et de la formation continuePour la rentrée de septembre-novembre 2017, le groupe Vatel poursuit la multiplication de ses ouvertures d’écoles avec cinq nouvelles unités : au Monténégro, à Bakou, à Abidjan, en Andorre et à Kuala Lumpur. Chacune d’entre elles accueillera pour commencer 50 à 100 étudiants. Cette politique de multiplication des écoles a été initiée par Alain Sebban dans les années 2000 pour la constitution d’un réseau en franchise. Elle s’effectue à la demande du pays d’accueil et permet aux étudiants des pays concernés de pouvoir étudier sans s’expatrier avec un programme pédagogique validé par une vingtaine d’années d’expérience, et de contribuer au développement touristique de l’Etat d’accueil. Par ailleurs, l’école offre désormais la possibilité à des étudiants issus de BTS en hôtellerie d’intégrer un Bachelor en 3ème année. Enfin, ceux qui disposent d’une Licence peuvent sous certaines conditions intégrer un MBA (suite à un module de 3 mois quand l’étudiant dispose déjà de connaissances en management ou d’intégrer une classe prépa puis un MBA dans le cas contraire). Et depuis cette rentrée de Septembre, le groupe Vatel propose pour la première fois son expertise auprès des entreprises via une offre de formation continue en e-learning. Le parti pris est de se concentrer sur le savoir-être et l’accueil client afin d’améliorer la qualité de service. Cette offre de formation continue est aujourd’hui disponible en 3 langues, français, anglais et espagnol.INSTITUT PAUL BOCUSE - Un esprit sain dans un corps sain En plus de la refonte opérée sur les formations existantes, en favorisant une pédagogie expérientielle et en insistant notamment sur l’importance du digital, un nouveau programme de spécialisation en 4ème année sera mis en place en janvier 2017 : “ The Hospitality Entrepreneur ”. Celui-ci propose un accompagnement personnalisé afin de guider l’étudiant vers la réussite de son projet de création d’entreprise dans le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme, avant de rejoindre éventuellement l’Incubateur de l’Institut Paul Bocuse. Par ailleurs, l’école mise sur les langues et la mobilité internationale : 12 accords de mobilité ont été signés, et l’apprentissage d’une troisième langue étrangère au choix grâce au e-learning (sur 3 ans) devient obligatoire. L’école a également crée des SPOC (Small Private Online Course) portant notamment sur la sommellerie, en complément des cours en Institut. Objectif : encourager la curiosité des étudiants et favoriser les échanges en classe. Enfin, un Development Center a été créé afin d’aider les étudiants à cerner leur personnalité et construire leur projet professionnel. Leur développement personnel est également stimulé via le suivi d’activités physiques et culturelles rendues obligatoires.IUBH Allemagne - Online/ on-site : vers une flexibilité du mode d’apprentissageA partir du mois d’octobre 2016, cette école proposera un nouveau programme, baptisé Smart Entry, pour les programmes Bachelors proposés : BA Hospitality Management et BA Tourism Management ainsi que le master MA International Management/Hospitality. L’objectif est de permettre aux étudiants de combiner les cours en classe à des cours en ligne. Désormais, les élèves pourront, par exemple, commencer l’année avec des cours en ligne puis intégrer des cours avec une présence physique en classe à partir du deuxième ou troisième trimestre. Cela sera d’abord possible pour les spécialisations telles que les MBA International Business et MA Leadership and Management. La spécialisation en hôtellerie s’effectuera dans les années à venir.Hotel School Den Hague - La créativité au service de l’innovationCette école propose un cours en Business Model Innovation (BMI) dont l’objectif est de permettre aux étudiants de proposer un modèle de développement créatif et réalisable en relation avec une entreprise en situation réelle. Le but est également de gérer les conséquences potentielles sur les actionnaires. Ce BMI repose sur la stratégie existante de l’entreprise et dépend du marché et des conditions financières. A terme, les équipes d’étudiants présentent leur modèle à l’entreprise. Les étudiants reçoivent des conseils auprès de coaches ainsi que des informations clés lors de workshops et de conférences.GLION INSTITUTE OF HIGHER EDUCATION- Une spécialisation dans le LuxePour la rentrée 2017, l’école remet en place son Master of Science qui se décline en trois programmes distincts : Finance Hôtelière Internationale, Management Hôtelier International et Management Evénementiel, Sport et Loisirs. Selon la filière choisie, les cours se déroulent en Suisse, à Londres ou encore en ligne. En avril 2015, Glion Institute a lancé une nouvelle spécialisation en Luxury Brand Management qui s’effectue en dernière année de Bachelor. Cette formation repose sur des partenariats avec des entreprises du milieu du luxe et avec l’école de design Domus Academy à Milan. Cette dernière est spécialisée dans les secteurs de la mode, du design et de l’architecture.SWISS EDUCATION GROUP- La gastronomie à l’honneurDepuis juin 2016, une aile de la Culinary Arts Academy Switzerland, au Bouveret, est consacrée sur trois étages à l’œuvre du chef Anton Mosimann – qui a notamment dirigé les brigades de cinq Premiers ministres anglais. Cet espace présente ainsi et de façon permanente “ The Mosimann Collection ”. Une réalisation faisant suite à la signature d’un partenariat entre le Chef suisse et l’école hôtelière. Ouverte aux étudiants comme aux professionnels cette collection rassemble des milliers d’objets liés à l’art culinaire et à la carrière du Chef.BLUE MOUNTAINS- Le réseau comme facteur clé de la réussiteEn Australie, Blue Mountains mise sur l’importance du réseau pour développer l’employabilité de ses étudiants. L’école a mis en place cette année le portail “ Careers Connect ”. Il permet de mettre en relation les étudiants et les diplômés avec des employeurs potentiels de l’industrie hôtelière. Cela inclut l’aide à la rédaction de CV, l’entrainement à des entretiens d’embauche, l’aide à la recherche d’emplois et une assistance pour créer un profil en ligne visible par les e-recruteurs. Les employeurs peuvent également y créer leur propre profil et mettre en ligne les postes à pourvoir.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?