Accéder au contenu principal

Actualités

TripAdvisor de nouveau piégé

Un journal italien a inventé un restaurant pour tester le site d'avis en ligne, qui s'est plus que fait prendre au piège en désignant le faux établissement en tête de classement des meilleures adresses.

C'est un nouveau coup dur pour la fiabilité des commentaires publiés sur TripAdvisor. Le site communautaire est tombé dans le traquenard que lui a tendu le journal italien Tavola, en inventant un restaurant à Moniga del Garda. Un mois après la publication de la fiche du faux établissement et d'une dizaine de commentaires positifs, le dénommé Ristorante Scaletta s'est retrouvé en tête du classement des meilleurs restaurants de la ville lombarde, devant une table qui cumule plus de 300 avis favorables. TripAdivisor est une nouvelle fois pointé du doigt pour le manque de vérification des informations publiées sur sa plateforme par les internautes, tant en ce qui concerne les avis que l’existence même des établissements. A ce sujet, le site Internet avait déjà été condamné par l'autorité de la concurrence italienne à payer 500 000 euros d'amende pour avoir fait croire aux consommateurs que les commentaires publiées sur le site émanaient tous de touristes alors que certains étaient postés par des professionnels. Ce n'est pas la première fois que TripAdvisor conseille des adresses douteuses. Après avoir classé un hôtel pour sans-abris dans son Top 100 du Royaume-Uni, la plateforme avait fait la une de la presse pour avoir conseillé un autre restaurant inexistant. Ce premier piège avait été tendu au site communautaire par un homme d'affaires britannique agacé du manque de fiabilité de ses commentaires. Comme seule défense, le porte-parole de la société américaine a déclaré au journal The Independent que "créer de fausses listes et de fausses critiques juste pour nous piéger n'a aucun sens. Cela fait plus de dix ans que nous pistons les critiques, donc nous sommes capables de différencier le comportement d'un usager normal du site et celui d'un fraudeur, c'est ainsi que nous les attrapons".

Vous aimerez aussi :

  • 500 000 euros d'amende pour Tripadvisor
  • Tripadvisor : l'Italie saisit l'autorité de la concurrence
  • Près de 45% des avis sur Internet seraient biaisés
  • Comment les hôteliers gèrent-ils leur e-reputation ?
  • Commentaires en ligne : quels recours pour les hôteliers ?
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?