Accéder au contenu principal

Actualités

Près de 45% des avis sur Internet seraient biaisés

Selon une enquête de la DGCCRF, le taux d'anomalies constaté dans les avis de consommateurs postés sur Internet est en augmentation depuis 2010 et atteint les 44,4% sur la seule année 2013, tous secteurs d'activité confondu.

Les faux avis sur Internet prennent de plus en plus d'ampleur. Les enquêteurs de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) constatent en effet un taux d'anomalies de 28% depuis 2010, tous secteurs d'activités confondus, et ce chiffre atteint les 44,4% pour la seule année 2013. Ce taux révèle un nombre important de dérives et un manque total de fiabilité. Parmi les pratiques malhonnêtes observées par la DGCCRF, la suppression des avis négatifs au profit des commentaires positifs semble très répandue dans tous les secteurs, alors que d'autre traitent avec des délais différents les avis positifs, publiés rapidement, et négatifs, mis en ligne de manière différée. La rédaction de faux avis est également une problématique répandue, qu'ils soient rédigés par le professionnel et son entourage au profit de l'entreprise ou par un internaute lambda contre rémunération financière ou matérielle. La DGCCRF dénonce également l'utilisation abusive de la norme NF Z 74-501, censée attester de la véracité des informations publiées, et l'édition de billets sponsorisés. L'industrie hôtelière est aujourd'hui fortement impactée par l'augmentation de ce type d'infractions, notamment en ce qui concerne les commentaires publiés sur des sites communautaires comme TripAdvisor, où le manque de vérification des commentaires altère sérieusement leur fiabilité. S'il existe des recours juridiques pour lutter contre ce phénomène (lire notre article), certains professionnels proposent des outils plus adaptés et offrant plus de garanties, comme Olakala, qui permettent de publier sur le site d'un hôtel des avis authentiques.

Vous aimerez aussi :

  • Tripadvisor fait l'objet de nouvelles accusations en Italie
  • Tripadvisor : l'Italie saisit l'autorité de la concurrence
  • Près de 45% des avis sur Internet seraient biaisés
  • Comment les hôteliers gèrent-ils leur e-reputation ?
  • Commentaires en ligne : quels recours pour les hôteliers ?
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?