Accéder au contenu principal

Actualités

L'Indien Oyo Rooms réinvente la chaîne volontaire digitale

A 18 ans, dans sa chambre, Ritesh Agarwal invente Oyo Rooms, fondé sur l'idée simple de fédérer des hôtels dans toute l'Inde autour de standards préétablis et de les distribuer via Internet en créant une identité de réseau. En deux ans, Oyo Rooms est passé de 1 à 2 500 hôtels et a levé $125 millions.

Choisi pour intégrer les 20 boursiers annuels de la Fondation Thiel, qui finance les startups prometteuses dans le monde, Ritesh Agarwal a pu concrétiser son projet et constituer son équipe autour d'Abhinva Sinha, diplômé de Harvard et associé du Boston Consulting Group de Dallas : moyenne d'âge 25 ans.Oyo Rooms est aujourd'hui le leader indien d'un mouvement qui a suscité d'autres vocations (Zo Rooms, Vista Rooms, Treebo) et qui consiste à labelliser des hôtels indépendants dans les principales villes indiennes en catégorie Budget et Economique (plus de 100 villes pour Oyo Rooms). A l'instar d'une chaîne volontaire, les hôtels sélectionnés doivent afficher la couleur du distributeur et respecter un cahier des charges.Trois mots définissent la philosophie d'Oyo Rooms, standardisation des prestations pour garantir la cohérence de l'offre, tarification très compétitive et technologie avancée en matière de réservation en ligne, avec une application pour mobile sophistiquée.L'accélération a été fulgurante avec un premier hôtel labellisé en janvier 2013, 13 en juillet 2014 et 2 000 un an plus tard avec 1,5 million de nuitées réservées depuis le début de l'aventure. Le développement a été accompagné par des business angels qui ont apporté $125 millions en deux levées de fonds successives. Le modèle est un hybrid entre la franchise à l'américaine et la chaîne volontaire à l'européenne. L'engagement du propriétaire d'hôtel est limité à l'identité et au respect de standards de base et à un commissionnement sur les ventes.La force des concepteurs d'Oyo Rooms est d'investir le Net avec une technologie de pointe et le recours à toutes les techniques du marketing digital : création d'une communauté de clients voyageurs, alimentation d'un blog de découverte des destinations programmées, connexions sur tous les sites communautaires, Facebook, Pinterest, ....Les concurrents s'inspirent de cette réussite et Zo Rooms vient de réussir une nouvelle levée de fonds en collectant $6 millions supplémentaires aux 24 déjà apportés. Les connaisseurs du marché indien estiment que 150 000 établissements ont les caractéristiques suffisantes pour rejoindre l'un ou l'autre des réseaux en train de se constituer.Le retard accumulé par l'Inde en matière d'hôtellerie standardisée est en train d'être comblé à grande vitesse avec des initiatives originales qui font sauter les barrières des anciens modèles économiques.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?