Accéder au contenu principal

Actualités

Booking Now, la déclinaison mobile du site de réservation

Le fait mérite d'être noté, dix ans après l'ouverture de son bureau en France, Booking.com tenait sa première conférence de presse pour faire part de ses nouveautés, mais aussi pour répondre à quelques questions épineuses. Une façon de montrer que l'attitude a changé depuis l'arrivée du nouveau DG Europe, Afrique, MO.

Déjà leader mondial de la réservation hôtelière avec près de 300 millions de nuitées en 2014, soit 800 000 nuitées/jour (à comparer avec les 563 000/jour d'Expedia), Booking.com ne veut pas se laisser distancer sur un domaine en pleine explosion, la réservation sur mobile.Peter Verhoeven, directeur général Europe, Afrique et Moyen-Orient, entouré d'une partie de son équipe du siège, est venu présenter la nouvelle application mobile, disponible depuis le 22 février sur Androïd et Apple. Booking Now doit répondre à l'accroissement exponentiel programmé des réservations de dernière minute. Si 19% des internautes déclarent utiliser actuellement leur smartphone pour effectuer une réservation hôtelière, ils se déclarent prêts à 78% à le faire dans les mois ou semaines qui viennent dès lors que l'outil sera approprié.L'équipe de 200 développeurs à Amsterdam uniquement dédiés aux applications mobiles est parvenue à faire entrer toute la technologie Booking.com dans les quelques pouces d'un écran de smartphone. En paramétrant à l'avance ses critères de choix, en enregistrant son moyen de paiement bancaire et en activant la géolocalisation, Booking Now peut puiser dans les 600 000 établissements référencés dans 70 000 destinations mondiales pour faire une proposition ciblée de quelques établissements à proximité du lieu choisi et selon des desiderata de l'utilisateur. Une navigation ergonomique sur l'écran tactile permet d'avoir des informations détaillées et des photos actualisées de l'hôtel et de la chambre avant de réserver en deux clics.Sans entrer dans les chiffres confidentiels des répartitions de chiffre d'affaires entre la réservation sur ordinateur et celle qui transite sur les tablettes et mobiles, Peter Verhoeven affiche un réel optimisme sur la réponse des utilisateurs face à la concurrence déclarée de sites spécialisés sur la résa de dernière minute comme HotelTonight.com.Le directeur général en a profité pour rappeler le calendrier des "négociations" en cours avec les syndicats français de l'hôtellerie et la Direction de la Concurrence qui ont engagé des actions pour abus de position dominante et clauses contractuelles abusives. Le premier document de travail envoyé aux syndicats et aux autorités, renonçant notamment à la clause de parité tarifaire, est disséqué et commenté par les partenaires et Booking.com se dit prêt à revenir à la charge avec de nouvelles propositions d'ici la fin mars pour apaiser les querelles et les actions légales. Peter Verhoeven n'a pas souhaité commenter l'action engagée par le groupe Accor, son ancien employeur jusqu'en juillet dernier, pour abus de position dominante, estimant que chacun était dans son rôle de défense de ses propres intérêts. 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?