plus

Olivier Pelat : « Va-t-on continuer à être la première destination mondiale ? »

7 min de lecture

Publié le 24/06/24 - Mis à jour le 24/06/24

Olivier Pelat Europequipements

Entretien avec Olivier Pelat, fondateur d’Europequipements. Il s’est lancé dans l’hôtellerie à l’aube des années 1990 et a depuis développé de nombreux projets. Habituellement très discret, il a souhaité sortir de sa réserve pour revenir sur la mise en place d’une surtaxe de séjour additionnelle en Île-de-France où sont implantés certains de ses établissements hôteliers.

« Aujourd'hui sur le marché parisien, nous constatons de nombreuses annulations. Nous pensions passer la période des JOP 2024 en étant complets et nous n’y sommes pas.

Nous nous étions engagés à ne pas augmenter trop nos prix, à ne pas dépasser les 50% d’augmentation. Malgré cela, nous avons de nombreuses annulations ce qui m’a vivement interpellé. Les directeurs de nos établissements m'ont informé que ce phénomène s’amplifie depuis qu’une taxe de séjour additionnelle de 200% a été mise en place en Île-de-France.

J’ai d’ailleurs été étonné de voir le mutisme de la profession. Je pense que nouss hôteliers, sommes trop bien-élevés, on n'ose jamais dire les choses. Je trouve cela dommageable que nous ayons été mis devant le fait accompli.

Ainsi les clients qui visitent Paris en groupe séjournent désormais hors de l’Île-de-France et voyagent en car tous les jours, ce qui leur revient moins cher. Ce qui est délétère c’est que les clients ont parfois réservé avant l’instauration de la taxe de séjour et découvrent ce surcoût important sur place. C’est un réel problème également pour notre personnel de réception qui fait face à l’incompréhension des clients. Comment expliquer à un touriste qui vient en famille qu’il doit débourser plusieurs dizaines d’euros pour financer les transports en commun franciliens ? »

Etat des réservations Paris périodes JOP par Hospitality ON

 

Tableau - Tarifs de la taxe de séjour à Paris au 1er janvier 2024

Catégorie Taxe de séjour Taxe additionnelle départementale (10%) Taxe additionnelle régionale (5%) Taxe additionnelle régionale (200%) Total (par personne majeure et par nuitée)
Palace 4,60 € 0,46 € 0,69 € 9,20 € 14,95 €
5 étoiles 3,30 € 0,33 € 0,50 € 6,60 € 10,73 €
4 étoiles 2,50 € 0,25 € 0,38 € 5 € 8,13 €
3 étoiles 1,60 € 0,16 € 0,24 € 3,20 € 5,20 €
2 étoiles 1 € 0,10 € 0,15 € 2 € 3,25 €
1 étoile, villages de vacances, chambres d'hôtes, auberges collectives 0,80 € 0,08 € 0,12 € 1,60 € 2,60 €
Campings 3,4 et 5 étoiles 0,60 € 0,06 € 0,09 € 1,20 € 1,95 €
Campings 1 et 2 étoiles 0,20 € 0,02 € 0,03 € 0,40 € 0,65 €

Source : service-public.fr

« Cette taxe additionnelle est d’autant plus importante pour l’hôtellerie économique. Nous fournissons un service à des clients qui sont sensibles aux prix, que ce soient des individuels ou des groupes.

Simulation de coût de la taxe de séjour additionnelle en fonction des prix moyens à Paris »

Impact réel de la surtaxe de séjour sur les prix vendus

  PM Hôtellerie de chaine et indépendante Île-de-France Hors Paris (mai 24) Taxe de séjour par personne Simulation 1 nuitée 3 personnes Surcoût de la nuitée dans le tarif global PM Hôtellerie de chaînes et indépendante à Paris (mai 24) Surcoût de la nuitée dans le tarif global (3 personnes)
Économique 88,2 € 3,25 € 9,75 € 11,05 % 133,4 € 7,31%
Moyen de gamme 118,1 € 8,13 € 24,39 € 20,65 % 187,7 € 12,99 %
Haut de gamme 165,1 € 10,73 € 32,19 € 19,5 % 389,6 € 8,26 %

Source prix moyens : MKG Consulting - juin 2024

Une image de la destination malmenée

« Par ailleurs, la publicité qui est faite autour de Paris à l’étranger est déplorable. Je trouve cela injuste, car tout le monde fait le maximum pour que ces JOP soient une réussite. En plus du Paris bashing, la ville est en travaux, c'est compliqué d’y circuler. Il y a encore des personnes qui circulent en voitures parce qu’elles le souhaitent ou qu’elles n’ont pas le choix.

Quand vous venez avec votre famille, avec plusieurs bagages, pour rester une semaine, vous voulez prendre votre voiture. A fortiori si vous habitez un pays limitrophe, ou que vous êtes en région pas trop loin de Paris.

Cet événement va être magnifique, je suis pro JOP. C’est une extraordinaire chance pour Paris et la Seine Saint-Denis, ne ratons pas cette événement exceptionel. Mais il n’est pas normal d’imposer à nos visiteurs un mode de déplacement. En famille par exemple, le train est plus couteux que la voiture. Prendre sa voiture c’est aussi potentiellement aller ensuite visiter les Châteaux de la Loire ou d’autres endroits de l’hexagone.

A date, nous avons peu de levier pour améliorer le remplissage de nos hôtels. Nous attendons, tout comme nos confrères, en maintenant des prix attractifs pour tout le monde.

Quand je vois tout cela, je suis assez triste, va-t-on continuer à être la première destination mondiale ? »

Traiter la surfréquentation touristique oui, mais dans la concertation

« A Venise, il y a du surtourisme, mais les vénitiens y ont réfléchi, tous ensemble sans dogmatisme, intelligemment. Il y a désormais une taxe d’entrée à hauteur de 5 euros. Une taxe qui s’applique uniquement les week-ends de mai à juillet et qui ne concerne que les excursionnistes. (Retrouvez ici tous les détails de la mesure.)

Je ne suis aucunement opposé à ce que des arbitrages soient faits pour réguler la pression touristique. Mais à partir du moment où ils sont faits dans la concertation et pas au détriment de notre profession. Je suis désolé que Paris soit actuellement une ville poussière et une ville travaux. En tant qu’investisseur, je suis attaché à Paris et à sa banlieue. »

Pour en savoir plus sur Europequipements.

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?