Accéder au contenu principal

Actualités

Une seconde Maison Particulière ouvre à Paris

Après la Maison Athénée, ouverte courant 2010, Sylviane Sanz et Yoni Aidan réalisent un second rêve, redonner vie à une maison close du Second Empire comme un cocon précieux qui transgresse l'actualité hôtelière très contemporaine. Le réseau Maisons Particulières est en construction, en tout bien tout honneur.

Sylviane a baigné depuis sa jeunesse dans l'univers hôtelier familial de luxe. Yoni, lui, est un ex-consultant financier et stratégie, qui a décidé de passer à l'acte dans un secteur dont il n'était pas trop familier. La rencontre s'est faite il y a quelques années autour du projet de réhabilitation d'un bâtiment proche de l'Opéra, rue Caumartin. Avec l'aide du décorateur Jacques Garcia, que l'ambiance Napoléon III ne pouvait laisser indifférent, un "boutique hôtel" de 20 chambres en 4 étoiles, La Maison Athénée, est mis sur le marché, à contre courant de la tendance zen à l'épuration de la décoration.Cinq ans plus tard, une nouvelle Maison sort d'un long chantier de rénovation et de décoration. Cette fois, le quartier Blanche-Pigalle a inspiré les deux associés qui ont plongé dans l'évocation des "courtisanes" et des maisons closes de la fin du XIXe. Jacques Garcia, à nouveau, s'est totalement investi dans le projet, y passant personnellement des heures entières par semaine, pour que chacune des quatorze chambres, six juniors suites et deux appartements de la Maison Souquet traduisent un hommage personnel à une demi-mondaine de renom.La porte de l'établissement ouvre sur un café mauresque, prolongé par un salon tout en velours rouges et boiserie et un petit jardin d'hiver sous véranda. Ces espaces sont ouverts au public pour un thé ou un snack, et certainement des animations littéraires et artistiques.  La Maison Souquet a rejoint le groupement Small Luxury Hotels et offre un service "majordome" personnel 5 étoiles, avec notamment un accès réservé à un "salon d'eau", version très sophistiquée et sensualisée du sauna, hammam. Avec ce deuxième établissement, financé en fonds propres et emprunts par les deux associés, c'est un réseau de Maisons Particulières qui se met en place. Il a vocation à grandir au rythme des opportunités et des histoires à raconter autour d'un thème fort.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?