Accéder au contenu principal

Analyses

TourInvest Forum 2016 : Destinations, opérateurs et promoteurs, quels partenariats construire pour accélérer le développement ?

Lors du TourInvest Forum 2016, Emma Delfau, Sous-directrice du tourisme, DG des entreprises-Ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique, Sandrine Fanguet, chef du service tourisme Région Normandie, Alain Tayar, directeur production Bouygues-Bâtiment Île-de-France et Olivier Poirier-Coutansais, directeur adjoint Vendée Expansion se sont réunis afin de répondre aux problématiques liées au développement et à la construction de partenariat.

"La raison d’être des Contrats de Destination : 80% des touristes étrangers se concentrent sur 20% du territoire – notamment Paris, la Riviera, ou les Alpes. La DGE a souhaité donner un outil pour que les acteurs publics et privés des territoires travaillent ensemble autour d’une thématique fédératrice, qui fonctionne sur un marché cible international. Un deuxième appel à projets a permis de compléter la liste des contrats, aujourd’hui au nombre de 20. Ils sont tous actifs, même s’ils sont à des niveaux de maturité différents.Ces contrats sont un engagement pris par différents partenaires en vue de travailler ensemble pendant trois ans ; ils sont portés par Atout France, avec une contribution financière symbolique de l’Etat à hauteur de 75 000 euros. Ils sont des points d’accroche renforcés pour vendre la France, même si Atout France a identifié au total quelque 150 marques de destination. Chaque contrat est spécifique, et vise à créer une envie à partir d’un territoire."Emma Delfau, Sous-directrice à la Direction Générale des Entreprises, ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, en charge du Tourisme"La Région a été sélectionnée pour porter trois contrats de destination : le 1er autour du tourisme de Mémoire, le second autour de la Vallée des Impressionnistes en partenariat avec l’Île-de-France et le troisième autour du Mont St-Michel, en partenariat avec la région Bretagne. Aucun n’est encore totalement abouti mais ils sont bien engagés et produisent déjà des effets positifs. Le tourisme de Mémoire a permis de mobiliser davantage d’acteurs et de créer une nouvelle marque : Normandie, Terre de Liberté.Nombre de produits touristiques existaient déjà, mais leur gamme et leur diffusion ont été élargies. L’offre est en train d’évoluer de manière très intéressante avec une prise de conscience accrue sur les problématiques de demain. À ce jour, le contrat le plus en retard concerne le Mont Saint Michel : un territoire complexe, car partagé avec la Bretagne. Au départ, on a pris les choses à l’envers et on ne s’est pas donné le temps de se poser les bonnes questions avant de lancer le contrat. C’est une perte de temps dans l’efficacité des contrats, mais qui est désormais en passe d’être rattrapée."Sandrine Fanget, chef du service Tourisme à la Région Normandie"La prise en compte du Tourisme au niveau d’une collectivité territoriale n’est pas acquise. Pour Vendée Expansion, le premier travail a consisté à faire intégrer mentalement et pratiquement le Tourisme comme est un secteur économique à part entière. C’est une donne qui n’est pas naturellement intégrée par les élus.D’autant que le Tourisme reste un millefeuille quant au partage des responsabilités locales. C’est l’approche locale qu’il faut privilégier et intégrer dans une politique plus large d’aménagement. La maîtrise du foncier est une composante essentielle pour son développement. Vendée Expansion s’est positionné comme un facilitateur pour accompagner les porteurs de projets. Il apporte un savoir-faire, une ingénierie et une dimension non négligeable de lobbying pour débloquer des autorisations. L’initiative peut aussi contribuer à sécuriser des financements par des avances sur recettes ou des subventions. Le rôle de chacun est important mais chacun doit faire son job, et son job uniquement. Ceux qui ont des idées ne sont pas toujours ceux qui ont les moyens.Le département a la chance de s’appuyer sur quelques locomotives comme le Puy du Fou, une aventure privée qui a dépassé la première phase associative ; et le Vendée Globe qui est devenu un produit touristique aux multiples retombées, tant en notoriété qu’en fréquentation. La Vendée est partenaire de contrats de destination. C’est une excellente formule de mutualisation des moyens dans une période de raréfaction des finances publiques."Olivier Poirier-Coutansais, Directeur Adjoint Vendée Expansion"Au-delà de notre savoir-faire en matière de travaux publics, nous sommes remontés bien en amont dans la chaîne de valeurs d’un projet Nous sommes davantage sollicités pour intervenir dans un rôle de conseil en puisant de notre connaissance de benchmark des projets nationaux et internationaux, et de connaissance des réglementations qui priment dans la réalisation des grands équipements. Nous pouvons largement faciliter le cheminement administratif d’un projet.Nous avons une assez bonne compréhension des usages, qui évoluent tellement vite qu’ils échappent aux visions de rentabilité des investisseurs. Nous avons participé activement au concours Réinventons Paris, avec trois projets lauréats. Et nous sommes systématiquement présents sur tous les appels à projet, aux côtés du promoteur et de l’opérateur choisi pour constituer la «team». Notre vraie valeur ajoutée consiste à définir une gamme en fonction d’un besoin réel.Sur Paris, notamment, nous sommes des ambassadeurs de la reconversion de bâtiments existants. C’est un vrai sujet à la fois pour la préservation d’un patrimoine existant et le respect d’une politique environnementale."Alain Tayar, Directeur Rénovation Privée, chez Bouygues Bâtiment Île-de France

Vous aimerez aussi :

  • En direct du TourInvest Forum 2016
  • TourInvest Forum 2016 : comment investir dans le contexte d'un marché en restructuration ?
  • Atout France au TourInvest Forum 2016 : marques et investissements pour accélérer l'internationalisation
  • Le TourInvest Forum, un lieu unique d'échanges pour les professionnels du secteur
  • TourInvest Forum : le Grand Paris Express, opportunité pour le développement hôtelier régional
  • TourInvest Forum : l'année 2016 change-t-elle la donne en matière d'internationalisation ?
  • TourInvest Forum 2016: les hebergements touristiques ont-ils déjà commencé à se réinventer ?

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?