Accéder au contenu principal

Analyses

Top 200 des groupes hôteliers dans le monde: Le paysage change de dimension

Les derniers mois ont connu une actualité particulièrement agitée avec une série de fusions-acquisitions et de batailles boursières qui préfigurent une nouvelle étape de la restructuration entre groupes hôteliers au sommet de la pyramide. La course à la dimension était déjà à l’ordre du jour, elle a connu une forte accélération avec des deals qui se mesurent en milliards de dollars. Les Chinois et les Américains ont repris le leadership dans les tractations. Les Européens, avec leurs moyens, tentent de ne pas se laisser distancer.

Ces dernières années ont été marquées par la montée en puissance exponentielle des groupes hôteliers chinois qui se sont progressivement invités dans le sommet du classement mondial à coup de croissance interne et d’acquisitions locales. Le mouvement se poursuit mais il est accompagné par la volonté manifeste de sortir des limites du continent chinois pour s’offrir quelques fleurons hôteliers occidentaux et suivre ainsi la clientèle dans ses déplacements internationaux. Tous les coups n’ont pas été couronnés de succès, mais cela ne semble pas décourager les initiatives. Après avoir repris entièrement le Louvre Hotels Group, Jin Jiang Hotels a fait parler de lui régulièrement au cours de l’année 2015 en ajoutant le groupe Plateno à son palmarès, ainsi que le groupe local Vienna Hotels, et en entamant une lente et régulière pénétration au sein du capital d’AccorHotels. Il a désormais atteint la première place parmi les opérateurs chinois, laissant Home Inns, son éternel rival, loin derrière. Il va de soi que les supputations vont bon train sur l’objectif de sa montée en puissance au capital du principal concurrent de Louvre Hotels sur le territoire européen et dans plusieurs autres pays européens. La réponse des dirigeants de Jin Jiang International reste énigmatique, saluant d’un côté la stratégie engagée par la direction actuelle du groupe AccorHotels, tout en compliquant ses relations avec son partenaire chinois “ officiel ”, le China Lodging Group, et en jetant le trouble au sein du personnel.De son côté, le China Lodging Group, aussi appelé Huazhu Hotels, n’est pas resté immobile. A la tête d’un portefeuille de 12 marques, plutôt situées dans le milieu et haut de gamme, il a entrepris un vaste programme de conversion d’établissements existants pour qu’ils rejoignent, en franchise, l’une ou l’autre de ses enseignes. Il a été ainsi en mesure d’augmenter son parc de près de 40% sur un an et d’intégrer enfin le Top 10 des groupes mondiaux. Malgré une croissance à deux chiffres, Home Inns perd sa place de 1er groupe chinois en l’absence d’opérations de croissance externe d’envergure. Il reste le champion incontesté des marques hôtelières économiques et se doit désormais de faire autant le ménage dans son inventaire que d’en poursuivre la croissance. L’année a été marquée par sa fusion avec le BTG Hotels Group de Hong Kong qui reprend toutes les actions en circulation et le sort de la bourse de Shanghai. Les groupes chinois, très concentrés sur les enseignes économiques, ont entrepris de se diversifier dans les autres catégories et d’asseoir davantage leur implantation internationale.De son côté, le groupe HNA s’est aussi mis en tête de gravir les échelons vers le sommet. Au-delà de son inventaire propre d’hôtels haut de gamme, il est l’actionnaire de référence de l’Espagnol NH Hotel Group, sans encore pouvoir en réclamer la propriété. En revanche, il vient de conclure une importante acquisition en rachetant Carlson Hotels et indirectement sa filiale à 52% Rezidor Hotel Group. Il reste encore beaucoup de formalités à accomplir auprès des autorités américaines et ensuite des marchés financiers européens où Carlson Rezidor est une société cotée à Stockholm. Pour autant, par anticipation, il est naturel de consacrer son formidable bond dans le classement, comme nous l’avons fait pour Marriott, AccorHotels ou BTG. Par ailleurs, si l’on considère la propriété des groupes, il faudra également faire entrer le Club Med dans le club des entreprises chinoises, après son acquisition de haute lutte par le groupe Fosun, contre son adversaire italien.Outre les grandes manœuvres du côté de l’Empire du Milieu, qui démontrent la puissance financière disponible pour entrer par la grande porte dans les marchés occidentaux, les groupes anglo-saxons et français ont, eux aussi, participé fortement à la restructuration financière du secteur. AccorHotels cherche à élargir davantage sa base dans le luxe pour légitimer le travail entrepris autour de Sofitel et MGallery. Il a réussi à battre ses adversaires dans la reprise du groupe Fairmont Raffles Hotels International, en associant les anciens propriétaires qataris et saoudiens à son propre capital. Largement financée par une augmentation de capital, cette opération compte moins pour le volume de chambres qu’elle représente que par un retour significatif d’AccorHotels sur les marchés nord-américains à travers Fairmont et Swissotel, et sur le segment du Luxe.Mais la plus grosse opération concrétisée en début d’année 2016 reste la reprise de Starwood Hotels & Resorts par Marriott International. Elle a donné lieu à de nombreux rebondissements car après un premier round d’offres, le groupe américain emporte la décision du board de Starwood Hotels, en quête d’un nouvel actionnaire. C’était sans compter avec l’appétit des investisseurs chinois qui, une fois encore, ont troublé le jeu des partenaires habituels de l’industrie mondiale. Anbang, l’une des premières compagnies d’assurances chinoises, a fait monter les enchères, associée à des fonds d’investissements chinois, poussant Marriott International à relever régulièrement son offre pour finir par débourser plus de 13 milliards de dollars en cash et en actions. Le processus de fusion prendra du temps, mais d’ores et déjà le nouvel ensemble, avec plus d’un million de chambres, est bien installé en tête du classement.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?