Accéder au contenu principal

Tendances

Singapour, un chef d’œuvre d’infrastructures

Considérée comme l’un des quatre Tigres Asiatiques, Singapour dispose d’une industrie touristique exemplaire, soutenue par des politiques de marché qui attirent un montant important d’investissements directs étrangers. Si cette petite île manque de terre pour se développer à l’infini, elle se rattrape avec le taux de croissance de sa production industrielle, soit le troisième le plus élevé au monde, permettant à sa capacité hôtelière de se développer au fur et à mesure que grandit la demande touristique.

Chiffres Clés
  • Population : 5 millions d'habitants
  • Superficie : 710 km²
  • Nombre d'hôtels : 350
  • Nombre de chambres : 43 000
  • Recettes touristiques : 23 milliards de dollars
  • Fréquentation touristique : 14,4 millions de visiteurs

La ville-état de Singapour, autrement appelée Lion City, maintient son statut de destination unique : une île entre Orient et Occident où les différentes ethnies se mélangent. Le caractère unique de l'île n'est cependant pas le seul atout de la destination. Singapour profite en effet d'un PIB de près de 277 milliards de dollars, avec un taux de croissance de 3,4%. Elle s'inscrit parmi les quatre Tigres Asiatiques, avec Hong Kong, la Corée du Sud et Taïwan, réputés pour leur industrialisation rapide des années 60 et 70. Singapour est depuis restée sur cette courbe croissante et, conformément à l'indice Economic Freedom de 2011, elle serait le pays le plus favorable au monde au développement de l'industrie et la deuxième économie internationale la plus libre. Cet environnement industriel a permis à Singapour d'attirer de nombreuses entreprises multinationales et investissements étrangers directs, créant une base solide pour son développement économique au cours des prochaines années. Le développement de la ville-état repose aujourd'hui sur l'industrie et les services, notamment la finance et le tourisme. En 2010, l'industrie pesait 27,2% dans le PIB du pays, majoritairement grâce à la production électronique. La même année, le taux de croissance de la production industrielle était le troisième le plus élevé au monde, atteignant les 25%, après ceux du Qatar et de Taïwan.Les services restent cependant le contributeur le plus important du PIB du pays. Singapour est un centre financier important sur la scène internationale, notamment en raison de sa diversité, et a reçu de nombreuses distinctions mondiales. Son système bancaire est considéré comme l'un des plus solides au monde, et le pays dispose du quatrième plus grand marché d'échanges de devises, après Londres, New York et Tokyo. Le tourisme est un autre secteur important pour la ville-état, étant étroitement lié à sa santé économique et à la forte activité affaires qui en découle. L'industrie touristique représente 4% du PIB de Singapour et emploie 160 000 personnes. C'est pour cette raison, qu'en 1964, le gouvernement a reconnu l'importance du secteur pour la croissance du pays en créant un organisme entièrement dédié au tourisme. L'accent a notamment été mis sur les investissements dans les infrastructures pour soutenir le développement de l'industrie d'une manière matérielle, au lieu de simplement augmenter le nombre annuel de visiteurs. Grâce aux initiatives prises par le gouvernement, le tourisme se diversifie sur les marchés de niche, comme le tourisme médical, l'industrie des jeux et le marché MICE. Avec l'arrivée de nouveaux resorts en 2010, les dépenses dans le tourisme et les divertissements ont augmenté de 1,8% la même année. Singapour a été en mesure de créer un climat favorable aux investissements, lui permettant de développer un réseau de transports et autres infrastructures assez solide pour accueillir des évènements d'envergure internationale, et donc un flux toujours plus important de touristes. Devenir une destination à part entièreAu cours des années, le gouvernement a concentré ses efforts pour que Singapour ne soit plus qu'une simple escale de voyage, mais devienne une destination à part entière. Il a ainsi travaillé pour capter les touristes friands des autres destinations asiatiques et les attirer à Singapour, positionné comme une plateforme de rencontre entre les cultures orientales et occidentales. L'actuelle campagne de communication de la destination, YourSingapore, met ainsi un avant une expérience de voyage personnalisable dans un contexte où l'individualisme prend davantage d'ampleur. La personnalisation se présente alors comme une arme idéale pour faire face aux nouvelles tendances constatées par les autorités Singapouriennes, à savoir l'exigence plus prononcée des voyageurs, la concurrence des destinations voisines que sont Macao et la Corée du Sud, ou encore le besoin de main-d'œuvre.Outre le service personnalisé qu'elle promet d'offrir à ses clients, Singapour mise sur ses infrastructures. Ces dernières ont une nouvelle fois été renforcées en 2012, avec le développement de nouvelles attractions comme le parc à thème River Safari, dans la réserve naturelle de Mandai. Ces nouveaux développements sont à mettre sur le compte des importants flux d'investissements que brasse la destination. Selon un rapport publié lors du Travel, Trade & Tourism Summit de 2012, Singapour est le pays de l'Association des Nations Unis de l'Asie du Sud Est qui dispose de l'environnement le plus favorable au développement du tourisme et des voyages. A l'international, Singapour est à la 10e place du classement des meilleurs environnements pour l'investissement touristique. Un coup de pouce olympiqueSingapour a enregistré ses records de fréquentation touristique au cours des années 2009 et 2010, lorsque la ville-état a accueilli la première édition des Youth Asian Game en 2009, puis les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2010. Ces derniers ont attiré quelque 530 000 personnes au total, comprenant les athlètes, les officiels, les bénévoles, les spectateurs et les médias. Mais l'expérience et histoire de Singapour en tant que destination hôte d'évènements internationaux sont plus lointaines. La destination s'est en effet positionnée sur le segment du tourisme sportif il y a plusieurs années, en renforçant ses infrastructures d'accueil et de transport. Elle a même été plus loin en 1996, en construisant son propre circuit de Formule 1, fermé en 1977 puis rouvert en 2007. Elle est ainsi en mesure d'organiser aujourd'hui son annuel Grand Prix de Formule 1, devenu l'évènement qui attire le plus de visiteurs dans le pays chaque année.Depuis la réussite de ce premier choix de positionnement, Singapour s'est donnée comme objectif de devenir une destination importante sur les marchés Affaires comme loisirs, en se fixant notamment en 2003 un objectif de taux de croissance de ses revenus touristiques de 8% par an. Aujourd'hui, la destination est allée bien au-delà de cet objectif. Entre les années 2012 et 2013, la fréquentation de la ville-état a augmenté de 9,5% pour atteindre les 14,4 millions de touristes, entraînant naturellement une augmentation des recettes en provenance de l'industrie. Si les revenus du secteur n'ont augmenté que de 3% sur la période en raison du contexte économique, en passant de 22,3 milliards à 23 milliards de dollars, le taux de croissance annuel moyen des dernières années s'élève, quant à lui, à 10%. Les principaux marchés émetteurs de la ville sont exclusivement asiatiques, avec l'Indonésie qui représente 19,4% des arrivées, la Chine 12%, la Malaisie 8,6% et l'Inde 6,6%. L'ensemble de ces marchés représente près de la moitié de la fréquentation totale de la destination et 40% des revenus du tourisme. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse ont également permis une augmentation record des recettes touristiques de la destination, ces dernières étant passés de 12,6 milliards de dollars en 2009 à 18,9 milliards de dollars en 2010, soit une augmentation de 33%. Depuis ce véritable coup de pouce olympique, l'industrie touristique de Singapour est restée sur une courbe croissante, poussant le gouvernement à réaliser plusieurs investissements pour soutenir le développement du secteur, que ce soit dans la restauration, dans les divertissements, dans l'hébergement ou dans les resorts. L'ajout de vols low-cost vers la ville-état opérés par de nombreuses compagnies aériennes asiatiques, combiné à l'expansion de la classe moyenne dans la région, a également été un moteur pour le secteur, notamment en termes de dépenses touristiques. Alors qu'elle était une escale pour les voyages reliant l'Orient et l'Occident, Singapour est aujourd'hui devenue une destination à part entière. Une offre hôtelière en pleine croissanceAvec un taux annuel de croissance de sa fréquentation touristique de 6,6%, Singapour doit s'adapter à sa demande d'hébergements. Les spécialistes du secteur prévoient ainsi une augmentation de plus de 20% de la capacité hôtelière de la destination d'ici l'année 2015, représentant un total de 53 000 chambres supplémentaires en cours de développement. Cette nouvelle offre concerne majoritairement le segment de l'hôtellerie milieu de gamme, qui rassemble à lui seul près de 50% des projets en cours. Si la fréquentation touristique de Singapour ne cesse de progresser, les professionnels s'attendent néanmoins à un ralentissement provisoire des indicateurs d'activité hôtelière de la ville-état au cours des prochaines années, le temps d'absorber la nouvelle offre en construction. Les taux d'occupation devraient néanmoins rester à des niveaux élevés et ne pas descendre en dessous de 80%. En 2012, ils avaient ainsi atteint les 86% alors que 1 200 chambres avaient été ajoutées au parc hôtelier, en comparaison avec l'année 2011. Les prix moyens, quand à eux, avaient progressé de 5,7%, à 261 euros, permettant une évolution positive du Revenu par chambre disponible (RevPAR) sur la période. S'il est possible que les hôteliers singapouriens soient confrontés à une baisse de leurs prix moyens au cours des prochaines années en raison des ouvertures à venir, les prévisions sur le long terme tablent sur une absorption rapide de la nouvelle offre et une progression soutenue des indicateurs d'activité de l'industrie dans la destination. Les 20% d'augmentation de l'offre hôtelière de Singapour prévus à l'horizon 2015 se traduisent par un calendrier d'ouvertures d'hôtels bien rempli pour les prochaines années. InterContinental Hotel Group a ainsi démontré son intérêt pour la destination, en y implantant notamment ses enseignes Holiday Inn et Holiday Inn Express. Le groupe a récemment ouvert l'hôtel Holiday Inn Express Singapour Orchard Road, de 221 chambres, et prévoit d'installer un autre établissement sur le marché à la fin de l'année 2014, l'hôtel Holiday Inn Express Singapour Clarke Quay. Pour Clarence Tan, Chief Operating Officer South East Asia & Resorts pour InterContinental Hotels Groups, le caractère unique de la destination est indéniable et attire chaque année de nouveaux groupes hôteliers internationaux : " Singapour est moderne. Elle est bien développée en termes d'infrastructures, de réseaux de transport aérien et ferroviaire, qui sont considérés parmi les meilleurs en Asie. Le pays est une plateforme importante entre l'Asie et l'Europe, mais aussi le continent américain, ce qui est un atout important pour les hôteliers. Au cours des dernières années, Singapour est également devenue un foyer pour l'organisation d'évènements internationaux comme le Grand Prix annuel de Formule 1, ainsi qu'un centre dynamique pour le marché MICE avec des infrastructures, des hébergements et des prestataires de services qui répondent aux standards internationaux ". Singapour n'est pas seulement une destination où l'offre hôtelière se développe en quantité, mais également en qualité. Son offre d'établissements haut de gamme et luxe se développe, comme le montre la récente ouverture de l'hôtel Sofitel SO, prévue pour mars 2014. Installée au cœur du quartier d'Affaires et ciblant les besoins du marché MICE de la ville, l'établissement dispose de 134 chambres, dont 16 suites. D'autres groupes hôteliers, comme Starwood, ont choisi Singapour pour le développement de leurs enseignes haut de gamme. L'acteur de l'hôtellerie internationale a ainsi ouvert l'hôtel Westin Singapore Marina Bay Sands en novembre dernier, qui propose 301 chambres dans le quartier d'Affaires. Singapour offre des opportunités de développement dans tous les domaines de l'industrie touristique. La destination profite d'un marché affaires et d'une industrie évènementielle sportive bien développés, et capitalise sur sa multi culturalité, sa position centrale entre l'Asie, l'Europe et l'Amériques, ainsi que sur son image d'industriel visionnaire. Singapour est une destination vivante : le plan de ses rues ne cesse de changer au fil des années. Avec un paysage en perpétuel mouvement, la ville-état offre de nombreuses opportunités d'investissements sur le long terme, avec l'émergence de nouveaux projets. La question qui se pose est : jusqu'où pourra-t-elle aller ? Sa transformation et son développement sont limités physiquement par la petite taille de l'île. De plus, l'Asie du Sud étant devenu un géant économique, les touristes sensibles à leur budget ne seront-ils pas attirés par des destinations où la monnaie est plus faible ?

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?