Accéder au contenu principal

Analyses

Offre des groupes hôteliers internationaux : en quête d'un nouveau partage du monde [1/2]

La course à la taille critique est plus que jamais à l’ordre du jour. D’un côté les groupes occidentaux réactivent leur développement organique et la croissance externe, à coup de fusions-acquisitions. De l’autre, les groupes chinois, pour l’essentiel, grignotent encore quelques parts de marché supplémentaires en s’invitant, plus ou moins amicalement, dans le capital des groupes présents en Amérique et en Europe. La volonté est manifeste d’accompagner la sortie des clients chinois et de maîtriser une offre mondiale.

Pour plus d'information, consultez la deuxième partie de cet article.

Cette année est une nouvelle fois marquée par la montée en puissance des groupes hôteliers chinois, qui poursuivent leur expansion en dehors de leur marché domestique et affichent leurs ambitions de premier plan dans le paysage hôtelier mondial. Sur le modèle des précurseurs Jin Jiang et BTG Hotels, ils poursuivent notamment leur politique de croissance externe en visant des opérateurs régionaux ou nationaux pour consolider leur présence sur les marchés occidentaux. C’est notamment le cas de Red Lion Hotels Corporation, groupe de franchise américain dans lequel HNA détient une participation de 15%, qui a repris le franchiseur Vantage Hospitality Group et ses 1 000 établissements sous contrat et gagne 50 places dans le classement.

Ce même HNA a finalisé par ailleurs le rachat du groupe Carlson Rezidor, entamé en avril 2016, et de sa filiale à 51%, Rezidor Hotel Group. Il a été placé dans l’obligation de faire une offre de rachat des 49 % d’actions restants. Malgré l’avis défavorable du conseil d’administration, il en contrôle plus de 70%, mais ne peut retirer le groupe de la bourse de Stockholm où il reste coté. Une nouvelle organisation est mise en place sous l’égide de Federico Tejera pour coordonner l’action des deux entreprises. HNA, actionnaire important dans le NH Hotel Group en Espagne et Pierre&Vacances/ Center Parcs en France, a fait parler de lui en reprenant 25% du capital du groupe Hilton Worldwide auprès du fonds américain Blackstone, devenant ainsi son premier actionnaire. Pour autant, la progression de son parc hôtelier en propre restant modérée en 2016, il reste sur le seuil du Top Ten.

If you wish to access the complete file, find the entire 2016/2017 worldwilde hospitality report on our store.


Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?