Accéder au contenu principal

Analyses

Naples la romantique, éternelle indépendante

Dotée d’infrastructures de qualité, Naples est reliée à Rome par le train en 1h15 et le port de Naples est le point de depart de nombreux ferries. L’aéroport de Naples Capodichino (7ème aéroport national) a accueilli plus de 9 millions de passagers en 2017, en hausse de pas moins de 25,8% (après +9,9% l’année précédente).

L’activité économique de la ville s’articule principalement autour du tourisme et de l’industrie mécanique, énergétique, automobile, textile et agroalimentaire. L’écart avec les grandes villes du nord en termes d’activité économique et de chômage, historiquement très élevé, a beaucoup baissé au cours des dix dernières années.

Le tourisme napolitain se base sur la situation géographique avantageuse de la métropole, permettant le développement de nombreuses stations balnéaires historiques, et sur un patrimoine culturel, volcanique et archéologique très important. Contrairement à de nombreuses villes riches d’histoire, Naples ne marque pas clairement la distinction entre le patrimoine et le quotidien, et est pour cette raison souvent comparée à un musée à ciel ouvert.

Le développement des croisières méditerranéennes constitue aussi un soutien de long terme appuyant le développement de son activité touristique saisonnière. Naples est le 3ème port de croisière du pays et a accueilli plus d’un million de de passagers de croisière par an (1 million en 2017 soit -23,4% comparé à 2016). Le port est en cours de rénovations ; celles-ci devraient s’achever en 2020.

Le parc hôtelier de chaînes napolitain reste de petite taille avec 2 376 chambres de chaînes au 1er janvier 2018. Le marché hôtelier à Naples est caractérisé par une croissance structurelle de la demande, stimulée par les touristes internationaux et une offre hôtelière de chaîne faible.

Toutes catégories confondues, les établissements hôteliers affichent un taux d’occupation annuel en 2017 de 76,9%, en hausse de 2,1 points. Le prix moyen suit une tendance ascendante régulière avec une hausse de 7,3% en 2017 après 5,2% l’année précédente. Le RevPAR bondit donc de 10,4% sur l’année 2017 à 64,2€ et poursuit ainsi son rattrapage vis-à-vis de la moyenne italienne.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?