Accéder au contenu principal

Actualités

Le projet de l’hôtel de Luxe dans le port de Malaga toujours en suspens

Avec 120 millions d’investissement, 116 mètres de hauteur et 27 étages, le projet d’hôtel crée de plus en plus de polémiques entre les citoyens et les institutions, qui débattent entre l’amélioration de l’offre touristique et l’impact agressif et esthétique du futur bâtiment.

Le projet de l’hôtel de luxe dans le port de Malaga est aujourd’hui mis en suspens jusqu’à l’approbation du conseil municipal et l'autorisation du Conseil des ministres que l'Autorité portuaire demanderait. Plusieurs organismes s’opposent à sa construction, au moment où les impacts du changement climatiques sont de plus en plus significatifs.

Le projet prévoit 378 chambres -312 standard et 66 de luxe-, une salle de congrès de 1100 places et un point de vue au dernier étage avec des espaces cafétéria et restaurant, selon l'auteur du projet, José Seguí, qui ajoute que l'établissement générerait 450 emplois.

Plus de 300 personnalités - ont exprimé leur rejet à la construction du bâtiment avec la signature d'un manifeste qui prône la préservation de l’horizon actuel. Par ailleurs, Fernando Ramos le porte-parole de la plateforme " Defendamos nuestro horizonte" a déclaré à l'Efe Espagne (agence de presse), que l'initiative n'est pas cohérente avec les objectifs du développement durable.

Cette organisation a indiqué qu'elle s'était positionnée face à plusieurs acteurs, dont le Comité National Espagnol du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS), un organe consultatif de l'UNESCO, ainsi que des architectes, des urbanistes, des professionnels de la culture et d'autres secteurs.

Il y’a près de cinq an que le projet de l'hôtel-Convention Torre del Puerto promu par Andalusian Hospitality II du groupe qatari Al Alfia a été présenté. Il s’élevait initialement à 135 mètres de hauteur, un paramètre qui a été modulé en raison de la controverse avec l'équipe technique d’Estudio Seguí, l’agence d’architecture chargée du dossier. Le promoteur souligne aujourd’hui que plusieurs gestionnaires et chaînes internationales aspirent à exploiter l’hôtel.

Dans le même temps, le groupe Ciudadanos - partenaire de l'administration communale - souligne que la construction du gratte-ciel dans le port apporterait un tourisme d'excellence et de qualité et générerait beaucoup d'emplois.

Et enfin Le maire de Malaga, Francisco de la Torre (PP), a déjà défendu à de nombreuses reprises qu'il s'agit d'un projet intéressant avec lequel une étape importante serait franchie dans l'offre touristique de la ville et considère qu'après les nouveaux changements, le bâtiment a une hauteur modérée et peut être construit.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?