Accéder au contenu principal

Analyses

[Classement] Top 10 des groupes hôteliers en Europe : #2 Jin Jiang

2019 est marquée par un recul du parc du groupe chinois sur le Vieux Continent à raison de -0,4%, qui redescend à 1 226 établissements pour 122 544 chambres.

Evolution du parc : -0,4%

Nombre d’hôtels 2020 : 1 226

Nombre de chambres 2020 : 122 544

Grand évènement de l’année, le consortium Jinjiang International Holdings Co., Ltd. et Aplite Holdings AB a pris le contrôle du capital de Radisson Hotel Group en février 2019, en devenant propriétaire à 94,12% de Radisson AB. Le groupe a inauguré fin juin le premier établissement co-brandé Radisson Hotel Group Jin Jiang, le Radisson Blu Francfort de 434 chambres et suites.

Du côté du Louvre Hotels Group, il y a eu plusieurs changements. En début d’année, il a annoncé l’ouverture d’une dizaine d’hôtels (environ 800 chambres) de la marque économique Kyriad Direct (lancée en avril 2018) sur le marché français.

La marque Kyriad a de son côté inauguré une campagne marketing, baptisée « Spark the joy of traveling », accompagnée d’une nouvelle identité visuelle. La transformation des enseignes historiques du groupe a été initiée en 2016 avec la marque Golden Tulip, qui a lancé en novembre un nouveau concept de chambre dans un style nordique. La version haut-de-gamme, Royal Tulip, a également fait l’objet d’une refonte de sa marque, arborant un nouveau logo et un univers esthétique revisité autour du motif végétal.

Par ailleurs, le groupe a fait l’acquisition via la chaîne volontaire Hôtels & Préférence de Tempting Places, un « label de boutique-hôtels haut-de-gamme » déjà implantés dans 31 pays, pour renforcer sa position sur ce créneau.

Aussi il a conjointement ouvert à Montpellier un Campanile (80 clés) et un Golden Tulip (102 clés), réunis dans un même ensemble immobilier (Le Belaroïa), situation inédite pour le groupe en France. Une autre propriété inaugurée sur le sol français courant juin est le Golden Tulip**** Bordeaux Euratlantique, sur le concept « 100% playful » conçu « pour alterner entre travail et détente » (communiqué officiel).

Un nouveau produit étudié depuis trois ans en Chine, à travers un hôtel de 180 clés à Shanghai (Campanile Jing An) ouvert en juillet 2017, devrait bientôt être lancé sur le marché européen. Il s’agit du « Smart-Campanile », une version digitalisée et régie par l’intelligence artificielle de l’hôtellerie. La technologie a envie l’hôtel de manière à « robotiser » un maximum l’exploitation : la réception est remplacée par une machine pour le check-in, le smartphone supplante la clé de chambre, un robot « intelligent » et interactif régule les options de la chambre (luminosité, climatisation, …), ou encore un bar « connecté » permet de régler sa consommation par QR code via une application mobile de paiement (WeChat ou Alipay pour le marché chinois). Le groupe a fait part de sa volonté d’étendre le concept à 200 hôtels d’ici 2021.

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?