Accéder au contenu principal

Entretiens

Balladins poursuit sa mue et développe de nombreux projets

En juin 2018, David Morel, directeur du développement et Fabrice Beyer, directeur commercial et marketing de l’enseigne Balladins emportaient face à six autres candidats la reprise du groupe Balladins.

Après plusieurs mois d'exploitation, retour avec Fabrice Beyer sur cette aventure hors du commun.

Qu'est ce qui vous a poussés à vous lancer dans la reprise de l'enseigne?

David Morel et moi étions légitimes pour cette reprise. J'ai rejoins le groupe Balladins il y a plusieurs années en Allemagne puis en France et David travaillait pour la marque depuis 2011. Nous avons traversé de nombreuses difficultés au sein de l'entreprise avant sa reprise et étions convaincus qu'il y avait encore une histoire à raconter.

Evolution du parc Balladins entre 2012 et 2018.

 

 

Nous avons toutefois mis des conditions à cette reprise, nous sommes actionnaires majoritaires ce qui nous permet de garder la maîtrise de nos choix et de nos actions.  Nous ne nous associons qu'avec des personnes physiques et des capitaux français. Nos partenaires ne sont pas issus du monde de l'hôtellerie et nous font pleinement confiance pour exercer notre métier.

Quel est l'ADN de Balladins?

Notre ADN, c'est la proximité avec un excellent rapport qualité-prix. Nous avons déjà vécu des moments très difficiles par le passé que nous ne voulons pas revivre aussi nous apportons une très grande attention à la qualité de nos établissements. Nous ne voulons pas commettre à nouveau les mêmes erreurs.

Nous avons lancé la licence de marque By Balladins ce qui nous permet de laisser aux hôteliers autrefois indépendants qui nous rejoignent, leur marque car souvent ils y tiennent.

La licence de marque a été annoncée en juin dernier au moment du rachat. Le premier hôtel By Balladins est rentré le 1er juillet, le 2ème entrera le 26 novembre et un troisième doit rentrer le 1er décembre.

Quels sont vos objectifs de développement?

Nous avons conscience que la pérénité de notre projet passe par le développement mais nous voulons faire un développement raisonné. Nous serons 48 hôtels à la fin de l'année. Nous avons également d'autres projets qui vont nous permettre d'atteindre 50 hôtels d'ici début 2019. Nous pourrons pénétrer le marché allemand dès l'année prochaine.
Notre objectif à fin 2019, c'est d'avoir 60 hôtels en France y compris ceux en marque blanche.

Quels sont vos prochains chantiers?

Nous allons proposer une déclinaison d'enseignes très prochainement et travaillons à la création d'un site Internet dédié au développement. Nous avançons à notre rythme sans partir tous azimuts. Nous sommes actuellement 7 au siège et attendons l'arrivée du 8ème personne sur le développement commercial.

Nous aimerions ouvrir à Paris mais c'est très compliqué car nous sommes très exigeants sur la qualité.
Nous bénéficions d'une bonne notoriété mais notre image de marque est à reconstruire. C'est un travail quotidien pour chaque prise de parole, chaque communication sur les réseaux sociaux, chaque brochure print.

Nous sommes une hôtellerie économique et nous en sommes fiers mais nous ne sommes pas "cheap". Nous nous positionnons sur la même gamme que B&B sans aussi nombreux nous gardons donc la proximité avec les hôteliers que l'on guide au quotidien tout en les laissant très libres sur leurs choix. 

Nous accompagnons également les hôteliers dans l'optimisation de leurs espaces et donc de leurs revenus.

Que faites-vous en termes de développement durable?

Nous avons notre écolabel Balladins Green, nous travaillons avec des producteurs locaux, développons l'utilisation des produits recyclables pour tout ce qui est jetable.

Pour la construction d'établissements, nous travaillons sur des constructions bois démontables COMOD’HÔ qui sont eco-friendly.

Comment évaluez-vous vos progrès depuis la reprise?

Nous constatons par exemple qu'en ventes directes, nous avons progressé de 17,82% en octobre 2018 par rapport à octobre 2017. C'est le résultat d'une forte collaboration avec une agence web, nous avons triplé le budget digital et travaillons sur un meilleur référencement et une meilleure expérience client en ligne.

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?