Accéder au contenu principal

Entretiens

Réglementation : Décret tertiaire et RE 2020 : un mal nécessaire

L’année 2022 marquera une accélération dans le déploiement des réglementations visant à limiter les consommations énergétiques au sein des actifs immobiliers. Retour sur les implications de cette réglementation avec Sylvie Bergeret, COO MKG Consulting lors du Paris Asset Forum>hospitality.

Le décret tertiaire s’applique aux activités tertiaires de plus de 1 000 m², incluant l’hôtellerie. Il a pour ambition d’inciter propriétaires et utilisateurs des actifs à engager un processus de réduction des consommations énergétiques, avec un objectif de 40% de baisse en 2030, 50% en 2040 et 60% en 2050. Les premières déclarations doivent être effectuées en décembre 2022. Le processus engage de manière solidaire le propriétaire et le locataire de l’actif, et les sanctions sont financières (7 500 € par bâtiment) et publiques, avec un « Name & Shame ».

Même si le diagnostic de performance énergétique est en cours de déploiement dans l’hôtellerie, à ce jour seuls 15% des hôtels sont classés A ou B, contre 38% pour les bureaux, ce qui est révélateur du chemin restant à parcourir.

La Réglementation Energétique RE2020 sera déployée à partir de janvier 2022 pour les logements, l’hôtellerie étant concernée dans une seconde phase. Elle vise également une réduction de de 75% de la facture énergétique, et est novatrice car elle prend en compte l’ensemble du cycle de vie du bâtiment, depuis sa construction jusqu’à sa démolition et son recyclage. 5 exigences de résultats sont posées, avec des indicateurs de mesure : Optimisation de la conception énergétique du bâti ; Limitation de la consommation d’énergie primaire ; Limitation de l’impact sur le changement climatique associé à ces consommations ; Limitation de l’impact des composants du bâtiment, sur l’ensemble de son cycle de vie ; Limitation des situations d’inconfort dans le bâtiment en période estivale.

Cette nouvelle réglementation pourrait entraîner une hausse de 5% à 15% des coûts de constructions, avec pour espoir de les retrouver sur la valeur de revente.

Les financeurs sont une véritable clé de voute dans la décarbonation de l’économie, les critères ESG entrant désormais en considération dans l’examen des dossiers.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?