Accéder au contenu principal

Actualités

Lyon-Saint-Exupéry, le nouvel aéroport pilote l’avion à hydrogène

A partir de 2023, l’aéroport pilote de Lyon-Saint Exupéry accueillera les premières installations destinées à la prise en charge d’avions à hydrogène, devenant ainsi la première infrastructure d’un futur réseau aéroportuaire européen.

Acteurs majeurs de l’aviation et de l’hydrogène, Airbus, Air Liquide et VINCI Airports ont sélectionné Lyon Saint-Exupéry pour le développement de l’utilisation de l’hydrogène au sein des aéroports, en tant qu’aéroport pilote.

Les premiers travaux débuteront en 2023, avec l'installation d'une station de distribution d'hydrogène gazeux. Cette station devrait permettre d'alimenter entre autres les bus de piste et camions du complexe aéroportuaire, en plus des poids lourds circulant aux abords. Entre 2023 et 2030, des infrastructures permettant de charger l’hydrogène dans les réservoirs des futurs aéronefs devraient aussi voir le jour.

Dans un communiqué de presse les trois partenaires ont indiqué :

"Ce partenariat s’appuie sur le savoir-faire d’Airbus dans les avions commerciaux, sur l’expertise d’Air Liquide dans la maîtrise de l’ensemble de la chaîne de valeur hydrogène (production, liquéfaction, stockage et distribution) ainsi que sur la portée mondiale de VINCI Airports, premier opérateur aéroportuaire privé avec 45 aéroports dans 12 pays, ce qui contribuera à créer l’effet réseau recherché."

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?