Accéder au contenu principal

Actualités

La Suisse veut affirmer son image de destination durable avec la création du label Swisstainable

Suisse Tourisme, l'office du tourisme national, a récemment développé un label à destination des entreprises touristiques engagées ou souhaitant s'engager dans des démarches durables, Swisstainable. Il s'inscrit dans une vaste campagne de plusieurs années visant à faire du pays une destination incontournable du tourisme durable sur la scène internationale.

Ces dernières années chaque destination y va de son initiative pour démontrer que son offre touristique s’inscrit dans la mouvance du développement durable, anciennement un phénomène émergeant qui devient à présent la norme en matière de tourisme. La Suisse ne fait pas exception à la règle en lançant son propre label, Swisstainable, qui se compose de deux termes anglais : Swiss pour Suisse et sustainable qui signifie durable. L’élaboration de cette certification fait partie intégrante d’une nouveau programme dit de durabilité promulgué par l’organisme Suisse Tourisme, il est ouvert à tous les acteurs touristiques suisses intéressés par cette démarche.

L’objectif de la création de ce label est double, le premier est évidemment de développer ainsi que de promouvoir l’offre touristique durable suisse, alors que le deuxième est la relance de ce secteur après une année 2020 difficile. En effet, le nombre de nuitées enregistrées par le pays durant l’année dernière s’élève à 23,7 millions, soit une baisse de fréquentation de 40% comparé à l’année 2019. Malgré une forte proportion de touristiques domestiques (re)partis à la découverte de leur propre territoire, le recul du nombre de voyageurs étrangers chiffré à 67% a fortement impacté l’économie du pays, les pertes se comptant en milliards et même si se sont les villes qui ont le plus souffert de ce phénomène, les territoires naturels comme les espaces montagnards ne s’en sortent pas non plus indemnes.

Swisstainable a été réalisé en collaboration avec le Global Sustainable Tourism Council (GSTC), la Haute Ecole Spécialisée de Lucerne et diverses associations suisses touristiques. Ces derniers ont notamment participé à la création d’une grille de critères qui permet de recenser les offres afin de savoir si ces dernières sont déjà engagées dans une démarche durable ou non. Pour les classer, un système de logos en 3 niveaux a été mis en place :

  • le premier niveau est « committed » et correspond aux entreprises qui n’ont pas encore de certifications relatives au tourisme durable mais qui souhaitent s’engager dans cette voie.
  • Les deux autres niveaux, « engaged » et « leading » qualifient des entreprises d’ores et déjà engagées qui souhaitent à présent aller plus loin.

Le label s’adresse ainsi autant aux entreprises déjà certifiées durables comme aux entreprises qui s’y intéressent tout juste et tous les acteurs du domaine touristique sont concernés.

L’ambition de Suisse Tourisme n’est pas de créer une énième certification de durabilité mais bien au contraire de fédérer les différents acteurs touristiques prenant part au projet tout en permettant aux touristes de mieux s’y retrouver dans une offre saturée en labels et certifications en tous genres. Ce label marque d’ailleurs le lancement d’une vaste campagne se déroulant en 3 phases à partir de cette année jusqu’à 2023. La première phase, nommée « planter » a pour but de faire connaitre Swisstainable au grand public, vient ensuite « nourrir » la deuxième phase qui consiste à accroitre la visibilité à l’international de cette campagne, enfin la troisième et dernière phase surnommée « récolter », a pour mission de positionner la Suisse comme destination durable incontournable. Car c’est bien là l’ambition finale de ce projet, faire de la Suisse une destination de référence en matière de tourisme durable à l’échelle mondiale.

La durabilité est une réalité depuis des années en Suisse mais ce positionnement doit être renforcé pour devenir un avantage concurrentiel pour le tourisme au sein du pays et une réelle valeur ajoutée pour les clients. La pandémie a encore renforcé le désir d’authenticité, de proximité avec la nature et de consommation raisonnée. 

Martin Nydegger, directeur général de Suisse Tourisme

La Suisse n’est pas le seul territoire à poursuivre cet ambitieux dessein, en France de nombreuses destinations souhaitent également devenir des destinations durables de référence comme la Nouvelle-Aquitaine qui en a fait la ligne conductrice de son Schéma Régional du Tourisme et des Loisirs, l’Occitanie qui partage la même ambition ou bien encore la ville de Marseille qui encourage ses hôteliers à s'engager dans des démarches de certifications vertes. A l’international, des labels sanitaires garantissant le développement d’offre touristique durable et responsable fleurissent également, comme au Royaume-Uni avec le label We’re Good to Go ou la certification Safe Stay in Croatia en Croatie.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?