Accéder au contenu principal

Actualités

Provence-Alpes-Côte d'Azur : Marseille et sa région concluent l’été sur une note positive

Le secteur de l’hospitalité aura finalement pu respirer pendant ces vacances dans la région Sud. Avec un afflux de touristes inégalé depuis de début de la pandémie, Marseille et la région Sud ont pu bénéficier d’une reprise de leur activité touristique. Bien que les voyageurs étrangers soient toujours en nombre réduit par rapport aux taux pré-covid, la clientèle française montre quant à elle un engouement toujours croissant pour ces régions.

Selon le communiqué de presse du Comité Régional du Tourisme, sur les 2 mois d’été, les nuitées des touristes français extrarégionaux ont progressé de 5% par rapport à 2020 et de 20% comparativement à 2019. Pour les touristes étrangers, le bilan reste cependant mitigé, avec une hausse de 25% par rapport à juillet/aout 2020 mais tout de même -21% par rapport à 2019.

Du côté de l’hôtellerie, pour la région et sur l’ensemble de l’été (du 1er juillet au 22 août), le taux d’occupation en cumul atteint 82,2%, soit une hausse de 14,1 points par rapport à la même période l’an dernier, avec notamment un taux d’occupation de 91% sur les deux premières semaines d’aout. (Source MKG_destination)

Afin de mesurer l’impression des professionnels du secteur sur ces résultats, le CRT a de plus lancé une enquête d’opinion auprès des intéressés. Ainsi, bien qu’en moyenne 92% d’entre eux considèrent que la fréquentation a été bonne (tous territoires et secteurs d’activité du tourisme concernés), la mise en place du pass sanitaire obligatoire au cours de l’été a tout de même pu atténuer cette impression. En effet, selon l’étude, 58% des professionnels du tourisme considèrent que le pass sanitaire n’a eu aucun impact sur leur fréquentation en août.

Bien que la période fût grandement propice à ce bilan positif, l’importance de la campagne de relance sur le marché français, lancée avant toutes les autres destinations dès le déconfinement début mai, a contribué à ces excellents résultats.

Dans son communiqué de presse, le CRT annonce ainsi : « Spot TV, communication dans Le Monde, campagnes digitales, partenariats avec des grandes plateformes de vente en ligne (Hotels.com, Easyvoyage, Voyage Privé) sont autant de leviers qui ont été activés pour soutenir la fréquentation de l’avant-saison et du début de l’été, mais aussi de l’arrière-saison estivale. »

Le chef-lieu de la Région Sud, Marseille a pu quant à lui bénéficier d’un bon afflux de touristes tout en évitant le piège de la sur-fréquentation et ce, grâce notamment à la reprise des voyages à l’étranger (pour ceux bénéficiant du pass sanitaire), d’une bonne gestion et d’une anticipation des flux touristique. « La mise en place du pass sanitaire dès le 9 août ne semble pas avoir été un frein à la consommation et a même plutôt rassuré les clients. » affirme de plus l’Office Métropolitain de Tourisme et des Congres de Marseille.

Pour ce qui est de l’aéroport Marseille-Provence, le trafic total affiche 1 161 644 passagers soit +94.5% par rapport à 2020 mais tout de même -38.7% par rapport à 2019, annonce la région. Plus spécifiquement, le trafic domestique représentait 450 190 passagers soit 35% de plus qu’en 2020 et 26,1% en moins par rapport à 2019. Le trafic international quant à lui représentait 705 047 passagers soit 169.5%v de plus qu’en 2020 mais 45.0% de moins qu’en 2019. Ainsi, si l’on peut observer une nette amélioration par rapport à 2020, le trafic aérien de l’aéroport reste, à l’image de son secteur, touché par la pandémie.

Marseille Aix-en-Provence se démarque de plus avec des progressions d’activité de l’hôtellerie majeures sur l’été : +24,1% de chiffre d’affaires pour un taux d’occupation au global de 82,6%, avec un pic d’occupation dans la période du 14 juillet et du 15 aout. De plus, ces performances élevées pour la demande entraient une évolution des prix positive pour les professionnels, avec notamment une hausse des prix moyens des hôtels hauts de gamme de 18,8% par rapport à 2020 pour un taux d’occupation de de 95%. (Source MKG_destination)

L’activité touristique a ainsi repris à Marseille. Les hôtels affichent des taux d’occupation presque normaux, de même que les croisières reprennent progressivement, sous couvert d’un protocole sanitaire renforcé. Cependant, la ville phocéenne se dirige résolument vers un tourisme plus durable et a déjà entamé des transformations au sein du secteur. La gestion des pics de fréquentation est une priorité, grâce notamment à la mise en place de dispositif d’accueil et d’informations « Hors les murs » durant les mois de juillet et d’août, permettant : « de désengorger les zones sur-fréquentées, de proposer une expérience plus qualitative aux touristes comme aux Marseillais, de mieux les informer et les conseiller sur le terrain. »

Rémission ou simple sursis ? Si les professionnels se montrent confiants quant aux résultats du mois de septembre, la période suivante semble pour le moins incertaine. Cependant, des moyens sont mis en œuvre afin de ne pas répéter les événements passés. « De la même façon qu’une importante campagne de relance est produite sur la France, une campagne de communication nationale sans précédent sur les marchés européens se poursuit pour soutenir la fréquentation de l’automne. Copilotée par Atout France et les 13 CRT régionaux, elle soutient la reprise progressive du tourisme international, par la mutualisation de plus de 10 millions d’euros. » annonce le communiqué du Comité Régional du Tourisme de la Région Sud.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?