Accéder au contenu principal

Entretiens

Mihaela Neaga, CCI de Lyon

Dans un entretien accordé à Hospitality ON, Mihaela Neaga, Conseil CHR, Direction Entrepreneuriat, Commerce et proximité/Pôle Commerce de la CCI de Lyon, met en avant l'importance pour une destination d'avoir un observatoire du tourisme et de l'hôtellerie.

De quel constat est née la volonté de mettre en place un observatoire touristique ?

Pour se développer et s'adapter aux évolutions, les partenaires de la destination lyonnaise (Grand Lyon La Métropole, Only Lyon Tourisme et Congrès et la CCI de Lyon) avaient besoin, à un moment donné, de regarder avec attention l'approche quantitative de son offre hôtelière, de l'étudier, de la surveiller, d'en tirer des conclusions et de prendre des décisions. L'observatoire représentait également un moyen de communiquer auprès de la profession avec des éléments concrets. Comment avez-vous mobilisé sur place les acteurs de l'hôtellerie et du tourisme autour de ce projet ? Les partenaires ont mobilisé les acteurs surtout par de la sensibilisation et des rencontres collectives. La CCI de Lyon est partenaire de toutes démarches de développement touristique, portées par les différents acteurs de l'agglomération, et soutient chaque occasion de rencontre. Nous sensibilisons nos hôteliers à cet outil, qui les aide eux-même dans leur processus de prise de décision. Notre institution est également proche du Club Hôtelier Lyonnais, qui participe aussi à leur sensibilisation. Comment utilisez vous au quotidien les analyses sur l'observation statistique et quelles conclusions avez-vous pu en tirer sur la situation du secteur ? En tant que conseillère CHR, l'observatoire m'est très utile lors de mes rendez-vous conseil. Chaque porteur de projet en hébergement touristique est intéressé par les données chiffrées afin de faire son étude de marché. L'observatoire, qui est un outil décliné par zones géographiques et par catégories en corrélation avec le nombre d'établissements existants ou en projet sur ces zones, permet de travailler avec les porteurs de projet sur l'implantation, mais également sur la gamme de produit et le positionnement sur le marché. L'observatoire aide également les partenaires à co-construire le Baromètre de la destination touristique, rédigé chaque mois par Only Lyon Tourisme et Congrès. Ce baromètre donne la tendance de l'activité touristique au niveau du Grand Lyon, analyse les données de l'hôtellerie, des attractions, de l'aéroport, des musées... La situation du secteur est certes difficile, mais le marché lyonnais est un marché qui résiste. Malgré les nombreuses ouvertures de ces dernières années, les performances sont égales aux indicateurs nationaux, voire meilleures. Il faut également noter que le nombre de nuitées est en augmentation, donc que la demande est présente. Quelles sont les politiques et actions que vous avez-mises en place grâce au constat que permet cet observatoire ? Sur le territoire, nous avons deux outils forts liés à l'activité hôtelière. Il s'agit de l'observatoire et du Schéma de Développement de l'Hébergement Touristique*, ce dernier étant piloté par le Grand Lyon La Métropole en partenariat avec Only Lyon Tourisme et Congrès, les représentants de la profession, Rhône Tourisme et Rhône Alpes Tourisme. Et c'est justement l'observatoire qui permet aux partenaires de repenser chaque fois ce schéma en tenant compte de la réalité économique du marché hôtelier, dont il est le meilleur indicateur. Il reflète également l'activité touristique du territoire et aide à la réflexion sur l'organisation des grands évènements. *Le Schéma de Développement de l'Hébergement Touristique est un document de cadrage qui anticipe, coordonne, oriente et accompagne les projets liés à l'hébergement touristique. Il reflète l'expression d'une stratégie globale en lien avec les politiques d'attractivité touristique, d'aménagement et de développement économique de l'agglomération.Quelles sont vos perspectives à venir en termes de tourisme et d'hébergement marchand ? Nous souhaitons diversifier l'offre par l'implantation sur notre territoire de l'hébergement "concept", qui répondra à une certaine demande et sera complémentaire avec l'offre existante, travailler également à la modernisation de l'offre existante, mener à bout des grands projets concernant des gros porteurs (Les Two Lyon) et l'Hôtel-Dieu, mais aussi essayer d'intégrer le plus possible l'offre existante dans la vie quotidienne des lyonnais.

Vous aimerez aussi :

  • Entretien avec Jean-François Guillon, membre de la Commission Tourisme de la CCI de Toulouse
  • Entretien avec Thierry Gaillac, Président de la Commission Tourisme de la CCI de Bordeaux
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?