Accéder au contenu principal

Entretiens

« L’expérience client est clé. Cette expérience client passe également par la régulation des flux »

Paris Île-de-France première destination touristique du pays est également celle qui a le plus souffert des impacts de la crise sanitaire. La destination s’est lancée dans un plan de communication et de promotion depuis 2020, pour préparer et d’anticiper la relance de l’activité. Dans cette optique également, la région et ses partenaires déploient une foncière ayant pour objectif d’accompagner et de soutenir financièrement les acteurs publics et privés sur des secteurs stratégiques, dont la filière tourisme. Par Christophe Decloux, Directeur général du Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France, Olivier Pagézy, Directeur général chez IDF Investissements & Territoires et Marc Rigaud, Directeur tourisme chez IDF Investissements & Territoires ont présenté les outils développés par la collectivité pour soutenir le secteur.

Dans le cadre de son plan de relance, le Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France a mené une campagne de promotion unie avec les autres acteurs du tourisme (départements, offices de tourisme, …), à travers la marque Paris Région. Les acteurs se sont en effet entendus sur une même campagne « Paris is yours », avec notamment la diffusion d’un film publicitaire.

Pour anticiper le déconfinement et la reprise post-Covid, le CRT a organisé sa programmation évènementielle et fait un état des lieux de l’offre hôtelière et de loisirs du territoire. Ainsi, un des enjeux forts de la région est de relancer le tourisme d’affaires, qui représente 50% des nuitées de la région, mais également le tourisme de loisirs, auprès des internationaux mais également de la clientèle francilienne. En effet, 79% des visiteurs de la région sont des « repeaters ». A l’ouverture des frontières, la région a pu observer un léger retour des clientèles internationales, avec 10% d’Américains notamment. Christophe Decloux, Directeur Général du CRT PIDF a notamment souligné l’importance de s’appuyer sur la clientèle locale :

« Il n’y a pas de sur-tourisme en Île-de-France, il y a parfois des temps d’attente au Louvre, à la Tour-Eiffel, et peut être à Versailles quelques fois dans l’année. Notre périmètre géographique est très important, le rôle du CRT est ainsi d’arriver à faire sortir les gens des sentiers battus, c’est à nous de proposer au visiteur d’aller voir autre chose, et surtout de gérer la régulation du flux. Aujourd’hui, quand vous allez voir un monument ou un site, vous devez prendre rendez-vous pour réserver votre visite en amont. A nous de proposer une journée type afin que le visiteur ait une nouvelle expérience, l’expérience client est clé. Cette expérience client passe également par cette régulation des flux. »

Sur le volet Investissement, une filiale foncière dédiée au tourisme a été mise en place récemment, soutenue par la filière Investissements & Territoires de la région Île-de-France. Celle-ci est le fruit d’une réflexion parapublique, entre la région Île-de-France (intervenant à hauteur de 55,4%), la Caisse des Dépôts (26,1%), la CCI Paris Île-de-France (7,7%), la Caisse d’Epargne Île-de-France (7,7%) et le Crédit mutuel Arkéa (3,1%). La filière tourisme a pour objectif d’investir sur des projets innovants, en venant en aide à des acteurs publics et privés en les soutenant sur le volet investissement. La foncière, agissant sur des secteurs divers, y dédie un investissement de 220 millions d’euros d’ici 2025, dont la moitié allouée au tourisme.

En co-investissement avec la Banque des Territoires, le principe de la filière tourisme repose sur le soutien aux acteurs, notamment des propriétaires en difficultés, à travers la prise en charge temporaire du portage des murs, avec une option de revente des murs à l’exploitant (opération de « sale and lease back » avec option de rachat). Ses projets peuvent concerner la création d’hôtels ou d’hébergements de plein air, la reconversion de sites historiques, la création de sites de loisirs en faveur du tourisme fluvial, des parcs à thèmes, ou encore la reconversion de friches industrielles. La région privilégie géographiquement la moyenne et grande couronne. Cette foncière permet également d’intervenir sur des projets dits « risqués » ou ayant été délaissés pré ou post-Covid. 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?