Accéder au contenu principal

Analyses

A Anvers, l’hôtellerie retrouve peu à peu son éclat

Impactée par les attentats ayant touché la capitale belge au printemps 2016, la ville d’Anvers, à l’image de la région flamande dans son ensemble, a connu une forte baisse de la fréquentation l’an passé. La mise en valeur de ses nombreux atouts touristiques – architecture, musées, événements culturels et sportifs… – et le développement de nouveaux aménagements pour attirer davantage de voyageurs d’affaires, ont toutefois permis de relancer l’industrie sur le début de l’année 2017. Les hôteliers anversois, qui ont également souffert de cette image ternie, reprennent progressivement des couleurs.

Installée au nord de la région Flamande, la capitale du diamant brille par son patrimoine culturel et artistique, ainsi que par le dynamisme de son économie, qui en font une des destinations phares de Belgique. Avec plus de 520 000 habitants, Anvers constitue la première commune du pays et la deuxième agglomération derrière Bruxelles. Cette ville multiculturelle, également surnommée la « Ville des biscuits » en référence à ses célèbres koffiekoeken, se distingue notamment par ses activités portuaires. Dotée du deuxième port européen après Rotterdam en termes de trafic de marchandises (214,4 millions de tonnes traitées en 2016, soit 2,5% de plus qu’en 2015), elle concentre pas moins de 900 entreprises dans le secteur, générant environ 65 000 emplois directs et 183 000 emplois indirects. Elle dispose également d’un large réseau ferroviaire – 1 100 km de voies ferrées reliées aux Pays-Bas, à l’Allemagne, et à la France – et d’un nœud autoroutier conséquent qui la positionne comme une plateforme multimodale de premier plan. Centre du commerce international et de la finance durant le XVIème siècle, la ville abrite aujourd’hui de nombreux cabinets d’audits et de consulting. Mais c’est surtout de la présence des plus prestigieux diamantaires, et de la plus grande bourse de diamants au monde (Antwerpsche) qu’elle tient sa renommée internationale. Tablant sur cette notoriété pour attirer la clientèle touristique, le nouveau Musée des Diamants, de la Joaillerie et de l’Orfèvrerie (DIVA) devrait ouvrir ses portes dans le centre historique d’Anvers au printemps 2018.

La ville d’Anvers peut par ailleurs s’appuyer sur de nombreux atouts touristiques, à commencer par son patrimoine architectural, qui compte la Cathédrale Notre-Dame - monument religieux majeur de la ville d’Anvers – et de nombreuses églises (Saint-Charles-Borromée, Saint-André, Saint-Jacques…). La Tour des Paysans, gratte-ciel Art déco culminant à 97 mètres de hauteur, ou encore la typique Grand-Place, avec ses maisons traditionnelles, constituent également des éléments distinctifs du paysage anversois. Ville natale du peintre Rubens, la jolie belge compte par ailleurs de nombreux musées et galeries d’arts, dont la Maison de Rubens, le Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers, ou encore le Musée d’Art Contemporain, qui a réouvert ses portes en avril dernier après quelques mois de rénovation. Autres attractions touristiques, le Musée de la Mode (MoMu) - témoin de la renommée de la ville dans ce domaine au même titre que son Académie Royale des Beaux-Arts -, le zoo d’Anvers (l’un des plus importants de Belgique) et plus récemment le Comic Station, parc à thème consacré à l’univers de la bande dessinée belge inauguré en mars dernier. La ville organise par ailleurs de nombreux événements, à l’image des festivals l’Eté d’Anvers (art de rue), Jazz Middelheim, Laundry Day (musique électronique) etc… Côté sport, la flamande a accueilli cette année (et les 5 prochaines) le grand départ du Tour des Flandres - plus grande course cycliste de Belgique - habituellement organisée à Bruges.

  Maison du Port

La mise en place de nouvelles activités touristiques a notamment pour objectif de rebooster la fréquentation de la destination, qui a chuté de -6,9% sur l’année 2016 d’après l’Office de Tourisme anversois (1 003 725 arrivées contre 1 078 148 en 2015). Il en va de même pour le nombre de nuitées, qui passe de 1 924 155 (2015) à 1 813 053 (2016), soit une baisse de -5,6%. Bien que seule la capitale ait été touchée par les attentats terroristes survenus le 22 mars 2016, la région flamande dans son ensemble a souffert du contexte sécuritaire défavorable. Cet évènement a eu d’autant plus d’impact qu’il a eu lieu en pleine période de réservation. Le rapport annuel de Visit Flanders pour l’année 2016 met notamment en avant le recul de la clientèle étrangère (-5,6% par rapport à 2015), en particulier le nombre de visiteurs Britanniques (-20%) – une baisse également imputable à l’effet Brexit -  ainsi que les Américains (-25%) et les Japonais (-45%).

Portée par des efforts de communication visant à valoriser les atouts culturels de la destination (beaux-arts, gastronomie, cyclisme…), l’industrie du tourisme en Flandres semble toutefois remonter la pente en 2017. Selon le ministre du Tourisme de la région Ben Weyts, les quatre premiers mois de l’année ont enregistré des résultats en nette progression par rapport à la même période l’an dernier (+6 % de nuitées) mais également en comparaison à 2015 (+2%) qui avait connu une fréquentation record. Cette croissance est en partie imputable au retour des étrangers à commencer par les Russes qui sont en rebond de +42%, suivis des Espagnols et des Canadiens (+29%) ou encore des Irlandais (+20%).

A l’échelle de la ville d’Anvers, les étrangers représentaient en 2016 62% des arrivées totales. La majorité provient des Pays-Bas (32% selon Statistics Belgium) puis d’Allemagne (12%), du Royaume-Uni (9%), de France (7%) et des Etats-Unis (4,5%). Bien qu’elle soit minoritaire (38% des arrivées), la clientèle domestique connait quant à elle un boost de fréquentation sur ces 10 dernières années : elle passe de 22% en 2007 à 38% en 2016.

  La cathédrale

Si Anvers est avant tout une destination de loisirs, l’ouverture du nouveau centre d’affaires, le Flanders Meeting & Convention Center Antwerp, en avril dernier, témoigne par ailleurs de la volonté de la région flamande de développer sa clientèle d’affaires en attirant les congrès internationaux. Situé en plein cœur de la ville, à quelques pas du zoo historique, le complexe dispose de 25 000 mètres carrés d’espaces de réunion, dont un auditorium de plus de 2 000 sièges, pour une capacité totale de 2 700 personnes. Sa localisation, à proximité de la gare centrale et à moins de 30 minutes de l’aéroport reliant la ville d’Anvers au reste de l’Europe, en fait un atout de premier plan pour la région.

Concernant l’hébergement, ce sont les établissements hôteliers qui enregistrent le plus de nuitées touristiques en 2016 (avec 1 552 462 soit 86% des nuitées totales), devant les gîtes et appartements meublés (126 295) et les auberges de jeunesse (72 901). En 2015, le parc hôtelier d’Anvers comptabilisait ainsi 57 hôtels accrédités, dont près de la moitié (42%) de classe 3 étoiles (source : Office de Tourisme Anvers). L’offre de chaînes comprend quant à elle 19 établissements, principalement positionnés sur les segments moyen et haut de gamme. Selon les données d’OlaKala_destination, ces derniers totalisent 2 394 chambres au 1er janvier 2017. Parmi les principaux groupes hôteliers implantés dans la ville, AccorHotels se distingue avec 4 établissements totalisant 520 chambres (sous les enseignes ibis, ibis budget et Novotel), suivis de IHG avec un hôtel Crowne Plaza et un Holiday Inn Express (402 chambres au total), Wyndham Hotel Group (Ramada Hotel et Tryp by Wyndham regroupant 387 clés) et Carlson Rezidor, qui opère un Park Inn by Radisson et un Radisson Blu (306 chambres). En termes de nombre de chambres, l’offre reste stable au cours de l’année 2016 : seul l’établissement Hampshire Hotels, du groupe Eden Hotel, perd 16 chambres.

Le début d’année 2017 est quant à lui marqué par l’ouverture du premier établissement du groupe Choice Hotels : le Quality Hotel Antwerpen Centrum Opera (47 chambres), issu de la reconversion d’un hôtel Mercure (AccorHotels). L’an passé, le groupe Van Der Valk avait déjà repris un hôtel Scandic pour l’opérer sous son enseigne. Parmi les projets en cours, l’enseigne d’hôtellerie économique B&B Hôtels a récemment annoncé l’ouverture d’un premier établissement belge (108 chambres), à Anvers, prévue pour 2018.  Un deuxième hôtel sous enseigne Park Inn Radisson, comprenant 133 chambres, devrait également être inauguré au premier trimestre de l’année prochaine.

Sur l’année 2016, les performances de l’hôtellerie témoignent de la baisse de fréquentation des touristes : le RevPar (Revenu par chambre disponible) est en recul de -3,7% par rapport à 2015. Les établissements se sont en effet moins remplis (TO : -3,6 points) tandis que le prix moyen reste stable (+1,0%). Ce ralentissement d’activité s’est ressenti dès le mois de mars (période des attentats) et s’est fortement accentué durant la période estivale, avec des RevPar en chute de -9,4%, -11,9% et -11,7% sur les mois de juin, juillet et août, du fait de taux d’occupation en forte baisse (-9,8 points sur le mois d’août). La situation s’est toutefois améliorée sur la fin de l’année : les indicateurs sont de nouveau au vert sur les mois de novembre et décembre. Même constat sur l’année 2017, qui enregistre des RevPar en progression sur les premiers mois par rapport à 2016, pour atteindre les +13,2% en avril, du fait de prix moyen en rebond de +10%. Malgré des résultats négatifs en mai et juin, la croissance repart pour le mois d’été, et nous laisse penser qu’à Anvers, les hôteliers sont bels et bien au bon endroit.

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?