Accéder au contenu principal

Analyses

Amsterdam : l’attractivité bientôt remise en cause ?

La ville aux canaux historiques classés au patrimoine de l’UNESCO a su développer le tourisme d’affaires par ses infrastructures d’accès et ses grandes capacités d’accueil.

Amsterdam est le 4ème port de commerce d’Europe et bénéficie d’un aéroport international à Schiphol qui a attiré en 2017 68,5 millions de passagers, soit 7,7% plus qu’en 2016. L’année 2016 avait été marquée par l’accueil des championnats d’Europe d’athlétisme en juillet,  offrant ainsi une base de comparaison forte sur l’été. Les musées sont une des attractions touristiques majeures d’Amsterdam.

Face à l’augmentation du nombre de visiteurs (17 millions par an en 2016 pour 850.000 habitants), les autorités locales ont en octobre 2017 implanté une mesure interdisant l’ouverture de nouvelles boutiques ciblant les touristes (magasins de souvenirs, stands de restauration rapide « typiques »...), avec pour objectif d’endiguer la hausse des prix de l’immobilier. En 2019, une nouvelle taxe « flat » devrait entrer en vigueur, à hauteur de 10€ par nuitée quelle que soit la gamme d’hôtel ou de logement touristique. La location d’AirBnB sera également dorénavant limitée à 30 jours par an et par personne, ce qui pourrait conduire à des reports de la demande vers les hôtels.

L’offre de chaînes amstellodamoise a vu sa croissance repartir : +924 chambres supplémentaires nettes, soit plus de 3,6% d’augmentation.

L’entrée sur le marché du groupe XO Hotels, composé en majorité d’hôtels précédemment opérés sous enseignes Best Western et Golden Tulip / Tulip Inn, et d’hôtels indépendants, redistribue le classement en milieu de gamme.

Après une hausse du RevPAR de 5,2% en 2016, Amsterdam enregistre une nouvelle croissance de ses performances hôtelières : le RevPAR gagne 11,2% à 116€, au-dessus donc de la croissance moyenne nationale (10,4% en 2017). Le taux d’occupation, le plus élevé des villes hollandaises étudiées, atteint 85,5% et progresse de 4,6 points en 2017. La croissance du RevPAR est soutenue par la hausse de 5,1% du prix moyen, à 135,6€.

Sur l’ascension depuis des années, les performances amstellodamoises pourraient être impactées par les mouvances d’opposition au tourisme de masse qui émergent au sein du gouvernement local.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?