Accéder au contenu principal

Actualités

Traitement de la crise: Un bilan d'étape

Al'occasion d'une récente réunion au palais de l'Elysée, les services du Gouvernement ont détaillé les mesures en faveur de l'emploi adoptées depuis le début de la crise économique et apporté un premier élément sur leur efficacité.Au 1er avril 2010, le contrat de transition professionnelle, qui couvre 29 bassins d'emploi, compte plus de 11 000 bénéficiaires. Le taux d'adhésion est de 80 % et le taux de retour à l'emploi de près de 50 %. Quant à la convention de reclassement personnalisé, elle a bénéficié à 110 000 salariés, avec des résultats très encourageants (près de 40 % des bénéficiaires ne se sont pas réinscrits à Pôle Emploi au terme de leur CRP). La dépense cumulée pour l'État est de €230 millions.I - Chômage partiel«Face à la crise, l'État et les partenaires sociaux ont poursuivi un objectif clair : former plutôt que licencier», explique ce document d'étape. C'est dans cet objectif que le traitement du chômage partiel a été profondément rénové, avec des conditions d'accès assouplies et l'indemnisation des salariés améliorée, notamment dans le cadre de l'APLD (activité partielle de longue durée). Au total, en 2009, 189.000 salariés en moyenne, chaque semaine, ont été placés en activité partielle et plus de 400 000 salariés auraient bénéficié du dispositif sur l'année. Concernant l'articulation entre activité partielle et formation, le rapport note qu'elle se développe fortement grâce au recours croissant à l'APLD (22 branches ont signé la conventioncadre et plus de 3 000 entreprises ont adhéré à une convention d'APLD).II - Contrats aidésAu plus fort de la crise, l'État a mobilisé un financement exceptionnel en faveur des contrats aidés. Au total, 480 000 contrats aidés ont été prescrits en 2009 (380.000 dans le secteur non-marchand et 100 000 dans le secteur marchand). Pour 2010, sont programmés 360 000 CUI-CAE (contrat d'accompagnement dans l'emploi) dans le secteur non marchand et 50.000 CUI-CIE dans le secteur marchand, plus une enveloppe supplémentaire de 50 000 CIE pour les chômeurs en fin de droits.III – Mobilité professionnelle

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?