Accéder au contenu principal

Actualités

Le Parlement Européen prend de nouvelles mesures face à la crise

L’instance intergouvernementale a voté en faveur d’un budget de 37 milliards d’euros pour sauver les régions et les entreprises les plus touchées par la crise. Elle a également levé l’obligation du maintien des vols pour les compagnies aériennes.

Le budget va être alimenté par les fonds structurels de l’Union Européenne. Celui-ci sera redistribué aux régions et pays les plus touchés, en fonction des besoins, et à destination des structures de santé, des petites et moyennes entreprises et autres structures les plus impactées par la crise.

Les secteurs qui bénéficieront prioritairement de cette aide seront le tourisme, les transports et le commerce de détail, en tant que filières les plus perturbées actuellement, comme le soulignait la présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen.

Autre mesure, le Parlement Européen a accepté de suspendre l’obligation de maintien des vols « fantômes » pour que les compagnies aériennes puissent conserver des créneaux horaires dans les aéroports. La loi du « use it or lose it » avait en effet engendré l’apparition de vols fonctionnant « à vide » à cause de la crise du Covid-19, elle-même à l'origine de toute une série de restrictions de voyage pour enrayer la pandémie sur le sol européen.

La levée de cette loi permettra l’arrêt de lignes non utilisées de fin mars à fin octobre 2020, soulageant les compagnies aériennes de cette obligation qui avait un coût considérable, ainsi que la réduction des émissions de CO2 sur le continent.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?