Accéder au contenu principal

Actualités

L’année 2021 sera-t-elle similaire à l’année 2020 pour les salons franciliens ?

La CCI de Paris Ile-de-France a publié l'indicateur d'activité des salons en Ile-de-France pour le premier semestre 2021 et les chiffres ressemblent fortement a ceux enregistrés durant l'année 2020. L'impact de la crise sanitaire se fait encore profondément ressentir et maintient pour le moment le secteur dans une situation délicate.

Pour le moment, tout comme en 2020, aucun salon francilien n’a pu se tenir en présentiel au sein des 21 principaux sites d’exposition et de congrès du territoire durant le 1er semestre de l’année 2021 et ce, toujours en raison de la crise sanitaire qui continue d’impacter fortement le secteur.

Ce ne sont pas moins de 100 évènements qui sont concernés par ces annulations, 85 auraient dû se tenir durant le 1er semestre et les 15 autres entre avril et décembre 2021. Ainsi, les organisateurs de 47 de ces salons ont fait le choix de les transposer en version digitale tandis que les autres évènements sont pour le moment repoussés au second semestre de l’année. Ce sont au total 55 salons franciliens qui se tiennent en version 100% digitale néanmoins même si cela représente une bonne alternative pour maintenir le contact avec la clientèle, les retombées économiques sont beaucoup moins importantes que lors d’un salon en présentiel.

Résultat, la chute d’activité enregistrée par le secteur des salons franciliens est de l’ordre de 100%. Et les conséquences économiques liées à la crise sanitaire sont toutes aussi lourdes. impact économique crise sanitaire salon francilientableau chute d'activité salon francilien

 

Pour éviter que le secteur ne connaisse une année aussi sombre que 2020, Jean-Baptiste Lemoyne, le Secrétaire d’Etat au tourisme, a annoncé que le comité interministériel de crise travaille sur la reprise d’activité dans l’évènementiel. Il pourrait ainsi se tenir en mai et/ou en juin 3 expérimentations :

  • La première : un salon professionnel à Paris Nord Villepinte
  • La deuxième : un congrès au Palais des Congrès de Paris
  • La troisième : une convention à Paris Expo Porte de Versailles

Ces expérimentations seront donc des évènements pouvant accueillir 5 000 participants dont 1/5 en physique, cela permettrait de préparer la reprise du secteur prévue pour septembre 2021. Enfin, le Leads qui est le représentant des agences de design de stands a réalisé une enquête auprès de leurs clients exposants sur les intentions d’expositions des entreprises sur salons en présentiel pour l’année en cours. De cette enquête est ressorti le fait que 75% des interrogés ont l’intention de participer à un salon en physique durant le second semestre, 32% souhaitent participer à un salon en présentiel à l’étranger au second semestre, 63% désirent réserver une surface d’exposition identique à leur habituelle et 55% pensent consacrer le même budget qu’habituellement pour l’agencement de leur stand.

A l'heure où l'annonce de l'annulation de la seconde édition consécutive du Salon du Livre, les professionnels restent dans l'expectative.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?