Accéder au contenu principal

Actualités

Le groupe Odalys s'associe au Chinois Hywin

Eric Duval, Président fondateur du groupe Odalys, second gestionnaire européen de résidences de tourisme et résidences urbaines, annonce l'arrivée du groupe financier privé Hywin, basé à Shanghai, à hauteur de 35% de son capital. Ensemble, ils créent une joint-venture en Chine pour y développer une centaine de résidences

Fondée en 1998, filiale de la Financière Duval, Odalys gère et commercialise près de 400 résidences de tourisme, résidences urbaines, résidences étudiantes et campings, soit quelque 126 000 lits en France, mais aussi en Espagne et en Italie. Dans le cadre de son plan de développement, le marché chinois faisait partie des objectifs pour y développer un concept encore peu exploité sur un marché d'un milliard d'habitants. Eric Duval reconnaît avoir été contacté par plusieurs groupes chinois en quête d'un partenaire touristique européen. Il a finalisé les discussions avec Hywin, un groupe financier et patrimonial, fondé par Mr Han et des associés privés, basé à Shanghai. La communauté de culture, la dimension des entreprises, l'approche stratégique ont été des arguments qui ont convaincu le fondateur, qui tient à conserver la maîtrise de son entreprise. Au terme des accords, Hywin rachète 35% du capital à des actionnaires historiques qui cèdent leur place à l'investisseur chinois. Une joint-venture est créée à Shanghai à hauteur de 65% pour Hywin et 35% pour Odalys. Elle a pour mission de développer une centaine de résidences en périphérie des grandes métropoles chinoises, principalement Shanghai et Pékin dans un premier temps. Trois sites "expérimentaux" ont déjà été repérés pour une première ouverture prévue en 2018. Ces résidences de tourisme seront davantage orientées vers la formule club avec un dimension plus grandes que les résidences européennes. La joint-venture compte aussi explorer la possibilité de développer des résidences urbaines.Dans un second temps, Odalys compte développer en France et en Europe une approche spécifique pour accueillir davantage de clients chinois.Pour Laurent Dussollier, directeur général d'Odalys depuis un an, cet accord est d'abord une reconnaissance de l'expertise développée par le groupe dans le secteur des résidences. C'est surtout une opportunité d'accélérer le développement en ayant accès à un marché encore largement inexploité avec un solide partenaire chinois.Le président comme le directeur général refusent d'y voir une réponse au partenariat engagé par le N°1 européen Pierre&Vacances/Center Parcs, associé pour sa part avec le groupe HNA avec le même objectif de développement sur le territoire chinois. Il s'agit pour eux d'une stratégie mûrement réfléchie avec un modèle économique différent.Laurent Dussollier en profite pour indiquer que l'année 2016, malgré toutes les perturbations vécues par le marché, entre grèves et insécurité, se traduira par une hausse de 6% environ de l'activité. L'hiver s'est achevé avec une progression de 9%, notamment grâce aux nouveaux développements. Odalys développe une quinzaine de nouveaux établissements par an.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?