Accéder au contenu principal

Enquêtes

[Données exclusives – 25 ans de Hospitality ON] Marriott International : l'entreprise familiale devenue numéro 1 mondial

A l’occasion des 25 ans de Hospitality ON durant lesquels nous avons été témoins de l’évolution des groupes hôteliers, nous retraçons une partie de leur histoire via les données collectées durant ce quart de siècle.

Aujourd’hui plus grand groupe hôtelier mondial et symbole d’un travail de longue haleine, Marriott International se sera classé 18 fois durant ces vingt dernières années dans le top 3 des hôteliers opérant le plus de chambres.

Fondé en 1927 par Alice Sheets Marriott et John Willard Marriott, le couple débute avec une idée novatrice pour l’époque en vendant des boissons fraîches. S’en suit une chaîne de restaurants « Hot Shoppes » et en 1957 leur premier hôtel ouvre : le Twin Bridges Marriott Motor Hotel à Arlington, Virginie. Leur fils J.W. (Bill) Marriott prend la suite jusqu’en 2012 – année de ses 80 ans -pour donner les rênes à l’actuel CEO, Arne Sorenson.

De 1998 à 2018, Marriott International a quasiment gagné 1 million de chambres pour devenir le numéro 1 mondial. Pour revivre une partie de l'histoire du groupe américain, nous avons sélectionné quatre dates clefs qui l'ont marqué au cours de ces vingt dernières années.

1999 : l’arrivée d’Internet

Internet s’introduit dans la stratégie des groupes hôteliers : Chaque département est touché : achats, ventes, recrutement, management… Marriott et Hyatt décident alors de lancer une plateforme d'achats commune.

2005 : Cendant acquiert l'intégralité des droits de Ramada et renouvellement des 480 000 literies

Face à un marché domestique où ses enseignes sont déjà très présentes, Marriott se développe hors de ses frontières : « Nous ajoutons des hôtels partout à travers le monde avec des établissements capables d'accroître la valeur de notre système » indiquait à HTR Laura Paugh, Senior VP du groupe pour les relations avec les investisseurs, « L'Europe est principalement un marché de conversion. Le Moyen-Orient et l'Asie de nouvelles constructions. Et aux Etats-Unis, c'est un mélange des deux ».

Autre tâche de taille de l'année : le renouvellement de l'ensemble des literies des établissements « Nous avons décidé d'investir 40 millions de dollars afin que tout soit fait en un an. D'après des tests consommateurs, les clients sont prêts à payer plus cher leur chambres. Ces nouveaux lits contribueront l'amélioration de notre RevPAR ».

Enfin Cendant – alors deuxième groupe hôtelier - acquiert l'intégralité des droits de la marque Ramada International co-détenus précédemment avec Marriott. 

2007 : Les yeux tournés vers l’Asie

L'offre de Marriott croît grâce à l'attractivité mondiale de Courtyard et Residence Inn. Le groupe a continué à fortifier ses positions sur son marché local avec ses marques moyen de gamme, et a plus que jamais les yeux tournés vers l'Asie pour le développement de ses enseignes "full service" Marriott, JW et Ritz Cartlon.

Trois années plus tard, les efforts se font sentir : en 2010, le tiers des 100 000 nouvelles chambres est situé en dehors de l'Amérique du Nord.

En parallèle, Marriott s'est attelé à un travail intense pour renouveler le concept des lobbies de ses établissements.

2016 : Fusion avec Starwood Hotels

La fusion avec Starwood Hotels- deal à 13 milliards de dollars - fait de Marriott International le premier groupe hôtelier à passer le cap du million de chambres. 200 millions d’économies d'échelle sont à trouver et un travail de pédagogie auprès des propriétaires est à effectuer pour les convaincre du bien-fondé de l'opération tandis que certains considèrent que la concurrence est déjà faussée sur certaines destinations.

La fusion représente plusieurs grands défis comme l'intégration informatique des 6 000 hôtels et des programmes de fidélisation qui ont justifié le rapprochement en vue d'accroître le "cross marketing".

En 2018, l'intégration du portefeuille de Starwood progresse avec d'importantes synergies de coûts immobiliers et de frais généraux.

Enfin, symboles de l’attractivité de l’Empire du Milieu : la Chine représente désormais 19% du pipeline en fin d'année et le groupe américain a réalisé une joint-venture avec la plateforme Alibaba pour solidifier sa distribution.

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?