Opérations

plus

B&B Hotels en négociation exclusive avec JJW France

5 min de lecture

Publié le 15/03/11 - Mis à jour le 17/03/22

La présentation des résultats 2010 de B&B Hotels a été l’occasion pour Georges Sampeur, président du directoire, de confirmer les négociations exclusives avec la holding du sheikh Al-Jaber pour la reprise d’un portefeuille de 25 hôtels sous enseigne Stars et Median.

L’intérêt des fonds d’investis­sement pour B&B Hôtels se justifie pleinement au vu des résultats affichés en 2010, qui en font “l’un des groupes hôteliers les plus rentables qui soient”, selon l’expression de Georges Sampeur, président du directoire. Pour un chiffre d’affaires en propre de 205 M€, auquel il faut ajouter 10M€ de volume réalisé par les franchisés, (+16% en données publiées et +7% à périmètre constant), B&B réalise une marge brute de 47 M€, en hausse de 25% sur 2009, qui pour­tant été une bonne année. “Notre progression d’activité était déjà de 11% entre 2008 et 2009, et nous devons avoir été le seul groupe hôtelier à afficher une croissance de RevPAR en pleine année de crise. Nous l’augmentons encore de 4,5% en 2010 pour dépasser les 33 euros sur l’ensemble du groupe”.Le président a confirmé que des négociations exclusives étaient en cours et qu’une offre ferme serait présentée au sheikh Al-Jaber, pro­priétaire de JJW, pour son porte­feuille de 20 hôtels sous enseigne Stars 1 et 2*, et de 5 Médian en 3*. Le chiffre de 78 M€ avancé dans les indiscrétions est supérieur “mais pas de beaucoup” à l’offre de B&B, soutenu par son actionnaire et son pool de banques. Reste à savoir si le propriétaire acceptera l’offre, qui se prolongerait par une revue détaillée des propriétés à conserver et de celles à recéder par B&B. “Nous n’avons pas vocation à tout garder, une quinzaine d’hôtels, voir un peu plus, nous intéresse vraiment pour ajouter au réseau en les faisant pas­ser sous couleurs B&B, comme nous l’avons déjà fait avec les Villages Hôtels”.2010 a été marquée par une nou­velle croissance du parc qui atteint 227 hôtels en Europe, pour 17 400 chambres (184 en France pour 13 300 chambres). Trois hôtels ont été ouverts dans l’Hexagone, 6 en Allemagne, 2 en Italie et 1 en Pologne. Avec une quarantaine d’établissements, l’Allemagne est aujourd’hui le second marché de B&B, avec des perspectives pro­metteuses de développement soute­nu par l’actionnaire Carlyle, prêt à investir dans des constructions et des conversions. En rachetant les murs d’une partie des hôtels alle­mands, Foncière des Murs se pose comme nouveau partenaire pour soutenir la conquête du marché ger­manique où le doublement du parc est programmé en 5 ans. La percée italienne, 5 hôtels à ce jour, dont plusieurs conversions, laisse penser au président que le marché italien n’est pas si inaccessible aux pro­duits normalisés qu’on veut bien le dire, 4 nouvelles ouvertures sont programmées cette année. Le pre­mier pas en Pologne, à Torun, doit être suivi “par capillarité” d’autres ouvertures dans les villes secon­daires avant d’arriver à Varsovie. En Espagne, la présence de nombreux bâtiments “en détresse” dans les actifs des banques ouvre des pers­pectives de conversion, tout comme les conversations avec de petits groupes locaux.Malgré une présence déjà bien éta­blie en France, les horizons n'y sont pas bouchés. Marco Pimentel, nou­veau directeur général France, estime entre 60 et 100 hôtels supplé­mentaires dans les 5 ans la capacité de développement de B&B, pour moitié en propre et pour moitié par l’ouverture mesurée à la franchise. “Ce n’est pas un axe stratégique vital”, répète Georges Sampeur, “davantage la réponse à des sollici­tations dès lors que le produit est bien défini dans son modèle écono­mique et que la notoriété de la marque a bondi en quelques années. Les investisseurs y sont particulière­ment sensibles”. D’ores et déjà, 7 ouvertures sont dans le tuyau 2011, et c’est sans compter l’opportunité présentée par la reprise des hôtels du groupe JJW France.Le président a confirmé que des négociations exclusives étaient en cours et qu’une offre ferme serait présentée au sheikh Al-Jaber, pro­priétaire de JJW, pour son porte­feuille de 20 hôtels sous enseigne Stars 1 et 2*, et de 5 Médian en 3*. Le chiffre de 78 M€ avancé dans les indiscrétions est supérieur “mais pas de beaucoup” à l’offre de B&B, soutenu par son actionnaire et son pool de banques. Reste à savoir si le propriétaire acceptera l’offre, qui se prolongerait par une revue détaillée des propriétés à conserver et de celles à recéder par B&B. “Nous n’avons pas vocation à tout garder, une quinzaine d’hôtels, voir un peu plus, nous intéresse vraiment pour ajouter au réseau en les faisant pas­ser sous couleurs B&B, comme nous l’avons déjà fait avec les Villages Hôtels”.

B&B HOTELS

B&B HOTELS

Groupe hôtelier

  • B&B HOTELS France
  • Offres d'emplois 75 offres d'emploi en cours
VOIR LA FICHE
Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?