Accéder au contenu principal

Actualités

Barcelone a de nouveau la flamme

En février, Barcelone enregistre une progression de RevPAR spectaculaire (+20% sur le seul mois de février) qui semble synonyme de croissance retrouvée pour la capitale de la Catalogne.Tout porte à croire en tous cas que les problèmes de surcapacité appartiennent désormais au passé !

Depuis novembre dernier, Barcelone n’a cessé d’améliorer ses performances mensuelles : +1.9% pour le RevPAR en novembre, +6.7% en décembre, +13.5% en janvier et… +20% en février ! où s’arrêtera la capitale de la Catalogne qui, jusqu’en octobre dernier, enregistrait des performances résolument orientées à la baisse ? Une telle série de bons résultats ne doit en tous cas rien au hasard "Fevrier a été un très bon mois en termes de tourisme d'affaires", explique par exemple Mme Airy Garrigosa, la directrice du Barcelona Convention Bureau. Du 13 au 16 février, le centre de congrès Fira de Barcelona a accueilli pour la première fois le 3GSM World Congress. Un événement qui attire 50 000 participants pour un impact économique de 170 millions d'euros. "C'est l'événément phare de la téléphonie mobile". Pendant trois jours au moins, restaurants et hôtels ont affiché complet. Ce congrès rémunérateur a été acquis au nez et à la barbe de Cannes. La surface d'exposition dans la ville azuréenne était devenue trop exigüe pour un congrès qui prend chaque année de plus en plus d'ampleur. Face à cette croissance continue, la capacité d'accueil hôtelière était de plus en plus disséminée à travers la région, rendant la logistique de l'événement compliquée. Conséquence : le 3GSM s'est posé à Barcelone pour plusieurs années maintenant. Et toujours au mois de février. De quoi satisfaire des hôteliers qui y trouvent plus que largement leur compte à cette période basse de l'année, notamment pour le segment Loisirs. "Février a été très bon par rapport à l'année dernière. Nous sommes très satisfaits de nos prix moyens", constate Raquel Romero, directrice des ventes de l'hôtel Tryp Apolo du groupe Sol Melia. "Nous avons progressé sur le segment Affaires avec cette foire 3GSM ainsi que grâce à d'autres réunions qui ont eu lieu dans notre hôtel". Une performance commune à l'ensemble des hôtels de la ville. Grâce à l'effet 3GSM, le prix moyen enregistre une progression de 17,6%. Cette croissance nette du revenu par chambre bénéficie également de la bonne tenue des taux d'occupation, en hausse de 2,1 points.Si le début 2006 se révèle d’excellente tenue, affichant un RevPAR en hausse de 17.1% de janvier à février 2006 (+2.2 points pour le taux d’occupation), les douze derniers mois d’activité révèlent encore la difficile période que vient de traverser la première ville de Catalogne : -2.2 points de taux d’occupation et -3,3% pour le RevPAR. Une baisse qui, rappelons le, s'explique largement par un développement hôtelier très actif."Il y a trop d'hôtels 4* à l'heure actuelle", selon Raquel Romero, "nous faisons évoluer nos tarifs en fonction de la saison et des prix offerts par nos concurrents. Cela demande un gros travail de yield management". La ville hôte des JO de 1992 serait-elle victime de son succès touristique ? Le nombre d'arrivées ne cesse de progresser depuis que la ville a démontré son dynamisme au monde entier. Conséquence logique : la ville n'en finit pas d'attirer de nouveaux établissements. Le parc a littéralement explosé en moins de quinze ans, doublant de volume entre 1990 et 2004, avec 23 739 chambres supplémentaires. Une nouvelle phase de développement se prépare. Comme avant les JO, les travaux de réaménagement du littoral attire les groupes hôteliers. L'expansion de la zone Diagonal del Mar et du nouveau Centre de Convention International stimule les ouvertures comme celle du Hilton. Avant, en 2008, Barcelone devrait accueillir le premier W implanté en Europe, l'enseigne design de Starwood. Barcelone est en effet désormais devenue incontournable pour les plus grandes enseignes internationales qui souhaitent quasiment toutes y compter une adresse, à l’instar de Sofitel. Cette stratégie semble parfaitement justifiée : classée depuis 2005 à la première place mondiale au palmarès ICCA des villes de congrès, destination court séjour très prisée, Barcelone a plus d'un atout touristique dans sa poche pour satisfaire un spectre toujours plus large de clientèle.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?