Accéder au contenu principal

Opérations

Avec le Bristol, la Oetker Collection se démultiplie

Après quelque vingt ans de tractations financières, de tracasseries administratives et de chantier chahuté, le groupe Oetker vient d’inaugurer la nouvelle extension du Bristol de Paris. Il compte 21 chambres de luxe supplémentaires, 5 suites et une brasserie. Ce fut l’occasion de rappeler que le groupe allemand se lance dans la gestion hôtelière, via Oetker Hotel Management Company, nouvelle entité dirigée par Frank Marrenbach. Un premier projet a été signé en début d’année avec NCTH, holding des intérêts hôteliers de la famille régnante Al Nahyan à Abou Dhabi : 250 chambres en bordure de marina, avec plage privée, un restaurant gastronomique, et un spa inspiré de celui du Brenner’s Park. “Nous avons aujourd’hui la capacité à proposer notre savoir-faire en matière d’hôtellerie de luxe, à travers OHMC, en nous appuyant sur les opérationnels de nos différentes propriétés”, commente Timo Grünert, nouveau patron du développement. “Nous avons identifié deux zones prioritaires, le Moyen-Orient et l’Europe continentale, avec un objectif raisonnable de 10 hôtels dans les dix ans. Nous sommes ouverts aux constructions neuves, comme dans les Emirats, ou la conversion de bâtiments historiques qui correspondent à la philosophie du groupe. Quand cela est possible, l’enseigne Bristol sera mis en avant”.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?