Accéder au contenu principal

Actualités

Les grandes métropoles au coeur des projets hôteliers

Croissance économique, clientèle chinoise : ces deux étoiles guident les développeurs hôteliers à travers la région. A Taiwan, la croissance du tourisme, loisirs en particulier, est soutenue par le réchauffement progressif des relations entre Pékin et l'île. Pour ces raisons, les résultats ont modérément souffert de la crise et les hôteliers saisissent cette occasion pour installer leurs enseignes haut de gamme. Novotel vient de s'implanter à l'aéroport de Taipei. Trois Sheraton et un Méridien s'apprêtent à ouvrir sur l'île tout comme Crowne Plaza au sein du complexe ludique et shopping E-Da World de Kaohsiung. Macao comptait elle aussi capter ses voisins en jouant sur leur fibre du jeu. L'ex-colonie portugaise a vu les choses en très grand, très vite. Mais la crise financière a jeté un coup de froid sur l'industrie casinotière. Les leaders américains étant exsangues, plusieurs projets sont sinon abandonnés, tout au moins gelés. Ce qui n'empêche pas de nouveaux développements sur le Cotai Strip comme tout récemment le Grand Hyatt. Hong Kong a subi elle aussi les effets de la crise conjugués à des mesures drastiques pour éviter la propagation du virus H1N1. Cependant, avec son rayonnement mondial, Hong Kong reste un des marchés les plus solides de la région, toujours soutenu par les arrivées en provenance de Chine. Des connections plus étroites avec le continent et Macao dégagent l'horizon sur le long terme. Hong Kong s'attend par conséquent à voir apparaître plusieurs nouveaux hôtels à l'image de l'enseigne Indigo IHG) en 2012. Autre ville à afficher des TO très élevés, Singapour semble absorber sans problème majeur les nouveaux établissements qui se présentent. Ceux-ci seront nombreux puisque CBRE Hotels dénombre 10 000 nouvelles chambres 4* et 5* d'ici 2012. En début d'année prochaine, la ville-Etat verra l'ouverture du resort casino Marina Bay Sands qui devrait permettre au tourisme singapourien de franchir un nouveau palier. Bangkok n'est pas en reste. L'instabilité politique de ces derniers mois n'a pas fait fuir les hôteliers ni remis en cause la place de Bangkok comme plaque tournante loisirs et affaires du Sud-Est asiatique. L'offre haut de gamme déjà très importante attend prochainement plusieurs établissements dont les rares enseignes qui ne sont pas encore présentes, à savoir Kempinski et la crème de la crème de l'offre Starwood - un Wet un St Regis. A l'inverse de la capitale thaïlandaise, la stabilité est une constante à Séoul et Djakarta en matière de développement. A noter cependant l'arrivée de Raffles en 2011 dans la capitale indonésienne. Le groupe canado- singapourien s'apprête aussi à faire coup double aux Philippines, avec l'ouverture conjointe d'un Fairmont et d'un Raffles à Makati, le quartier d'affaires très dynamique de Manille. Hanoi et Ho Chi Minh Ville, les métropoles vietnamiennes, partent de loin en matière hôtelière, mais travaillent à rattraper leur retard pour être en phase avec la croissance du pays. Au Nord, dans la capitale, un JW Marriott et un Pullman vont bientôt rejoindre le premier Sofitel Legend au monde, le Métropole. Après l'inauguration récente de l'InterContinental Asiana Saigon, la capitale économique vietnamienne attend pour sa part JAL et Le Méridien.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?