Accéder au contenu principal

Opérations

Après la Coupe du monde, l’Allemagne saisit la balle au rebond

Ce rendez-vous incontournable du tourisme réceptif allemand a accueilli en avril dernier plus de 670 visiteurs professionnels en provenance de plus de 40 pays à Munich et Augsbourg. Deux années après la Coupe du monde de football 2006, le moral des professionnels du tourisme allemand est au beau fixe avec des résultats 2007 supérieurs aux prévisions, et des perspectives qui devraient confirmer les appétits des investisseurs.

Avec un total de 362 millions de nuitées en 2007, le tourisme en Allemagne a dépassé l’objectif d’égaler les résultats de l’année 2006. L’effet “Coupe du monde” a fonctionné, engendrant une croissance du nombre de nuitées de 3% en 2007 par rapport à 2006, homogène sur toute l’année. La plus forte dynamique est venue des touristes internationaux, qui ont enregistré une croissance de 3,5%, et plus particulièrement des touristes européens qui ont cru de plus de 5%. Avec 9% de parts de marché, l’Allemagne est la troisième destination préférée des touristes internationaux européens, derrière l’Espagne et la France. En dehors de l’Europe, les pays émetteurs ayant enregistrées les croissances les plus significatives ont été l’Inde (plus 33%), mais aussi les pays du Golfe Persique attirés par l’offre “Wellness” (plus 9%). Les visiteurs étrangers ont montré une attirance prononcée pour le tourisme urbain, et notamment pour Berlin, suivi par Munich. Les voyages d’affaires représentent un tiers des nuitées en Allemagne, et le pays reçoit 11% du trafic mondial de voyageurs d’affaires internationaux. L’Allemagne est aussi le premier organisateur de foires et salons au monde, et le deuxième pays d’accueil de congrès après les Etats-Unis. Avec près de 55 millions de nuitées, le tourisme international a représenté plus de 15% du marché touristique allemand en 2007.Si l’Allemagne ne manque pas d’attraits touristiques, elle veut aussi pro.ter des évènements à venir pour entretenir la croissance des flux touristiques : déjà 2008 marque les 850 ans de la ville de Munich. 2009 célèbrera les Vingt ans de la chute du mur de Berlin, les 90 ans de la fondation du Bauhaus à Weimar, les 250 ans de la mort de Georg Friedrich Händel. De plus, Berlin accueillera les 12es Championnats du monde d’Athlétisme. 2010 fêtera les 300 ans de la manufacture de porcelaine de Meissen, les 200 ans de la Fête de la bière à Munich et les 175 ans des chemins de fer allemands. Essen, la plus grande ville minière en Europe, représentera la “Métropole Ruhr” dans le cadre du projet Capitale européenne de la culture 2010, avec tout un programme d’événements culturels.Dans le prolongement des résultats 2007, l’Office national allemand du Tourisme (ONAT) prévoit une poursuite de la croissance à l’horizon 2015. Les touristes internationaux génèreraient alors 66 millions de nuitées et le tourisme domestique quelque 334 millions, soit un total de 400 millions de nuitées.L’Allemagne met en œuvre ses atouts pour développer son industrie touristique et en premier lieu ses infrastructures remarquables : un réseau autoroutier de plus de 11.000 km, 40.000 km de voies ferrées, et 30 aéroports dont Francfort (54 millions de passagers en 2007, 3e aéroport européen) ou Munich té géographique, deux côtes maritimes, la chaîne des Alpes, un réseau fluvial important, de nombreux parcs naturels, lacs et forêts. Le patrimoine culturel et artistique est considérable avec 32 sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité par Unesco, 5 000 châteaux, 2 500 marchés de Noël et de nombreuses traditions locales. La gastronomie allemande ne se limite pas à ses 1500 variétés de saucisses, 300 de pains et 5 000 variétés de bières, mais peut s’enorgueillir de 300 étoiles Michelin, avec beaucoup de talents créatifs ouverts à toutes les influences.Pour accompagner sa stratégie de promotion jusqu'à 2012, l’ONAT a choisi d’orienter ses actions commerciales autour de deux axes majeurs : la culture et la santé. Ces axes se déclineront autour de thèmes annuels établis : Châteaux, Parcs et Jardin, l’Allemagne romantique marque l'année 2008. Il sera suivi par l’année des Vacances actives e 2009, le patrimoine culturel des villes en 2010. Ensuite, les 300 lieux de cure et stations thermales et les 1 000 hôtels “Wellness” prendront le relais en 2011 autour des thèmes “Santé et Bien-Être”, tandis que 2012 mettra en avant les sites destinés au tourisme d’affaires.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?