Accéder au contenu principal

Analyses

Tunis : le secteur hôtelier respire

La Tunisie, précurseur des printemps arabes, a connu une longue période de stagnation touristique, pendant laquelle l'impact de la révolution politique a laissé place à celui du terrorisme. Mais depuis l'an dernier, le secteur hôtelier semble mieux respirer, et le marché présente les signes annonciateurs d'une croissance désormais plus facilement envisageable.

La Tunisie a été le premier pays à vivre ce qui a ensuite été connu comme "le printemps arabe". Les mouvements de contestation et la révolution ayant mené au départ de Ben Ali ont été suivis d'une période de troubles, émaillée de plusieurs attentats terroristes. Si la date de 2011 est encore l'ape...

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà abonné ?

Un article 1,00€

Achetez l'article

Un pack de 10 articles 8,00€

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Abonnez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Abonnez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Abonnez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to voter pour la candidature.

Déjà abonné ? Déjà abonné ? Déjà abonné ? Déjà inscrit ?