Accéder au contenu principal

Analyses

A Casablanca, l'offre et la demande touristique accélèrent en 2017

La capitale économique du Maroc et plus grande ville du pays avait été plus résiliente que les autres destinations d'Afrique du Nord au cours des tumultueuses dernières années ; elle n'en avait pas moins légèrement fléchi. Mais depuis 2016, la croissance de l'offre et de la demande semblent de nouveau aller de pair, signes d'un retour à des temps meilleurs.

Depuis 2011, la monarchie dirigée par Mohammed VI était apparue comme un oasis de stabilité dans une région fébrile et politiquement instable. Cette stabilité a permis au pays d'éviter les catastrophes touristiques qui ont touché par exemple l'Egypte (voir notre analyse sur le Caire), mais ne l'a...

Cet article est réservé aux abonnés

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà abonné ?

Un article 1,00€

Achetez l'article

Un pack de 10 articles 8,00€

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Abonnez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Abonnez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Abonnez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to voter pour la candidature.

Déjà abonné ? Déjà abonné ? Déjà abonné ? Déjà inscrit ?